67 millions de français ignorent qu'il y a 43 millions de français en plus!

Il y a 110 millions de cartes Vitale actives en France pour 67 millions de français recensés. En 2017, la consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) est évaluée à titre provisoire à 199,3 milliards d’euros.

Il y a 110 millions de cartes Vitale actives en France pour 67 millions de français recensés. En 2017, la consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) est évaluée à titre provisoire à 199,3 milliards d’euros pour 2017.  Sa croissance s’infléchit nettement à +1,3 % en 2017 (après 2,0 % en 2016), du fait du fort ralentissement des soins hospitaliers. La France consacre au total 11,5 % de son PIB à la santé, soit 1,1 point de plus que la moyenne de l’Union Européenne à 15. C'est chiffres permettent souvent aux politiciens français d'argumenter sur l'extraordinaire redistribution des impôts en France. Mais il apparait aujourd'hui que sur 200 milliards, le budget le plus important en France, il y a 9.6% ( 1.1 de 11.5 de PIB) de dépenses supplémentaires par rapport aux autres européens pour une médecine qui ne peut se targuer d'être supérieure!

Quand il y a 64% de cartes Vitale supplémentaires ( 43 millions par rapport au 67 millions de français existants) et si la Sécurité sociale finance 77,8 % de la CSBM, il y a un nombre considérable de cartes Vitale qui ne devraient pas exister et qui se rincent les poches sur l'argent du contribuable: 77.8% de 199.3 milliards en 2017 !

Bien sûr on pourrait argumenter que ces soins sont de toute façon donnés. Mais ce n'est pas certain, pourquoi le français utiliseraient deux cartes Vitale? Acceptons aussi que la bigamie n'est pas vitale (just for fun).

Il est temps de se poser sérieusement les questions qui s'imposent. La sénatrice française qui à mis à jour ces chiffres, précise bien que ce ne sont pas les français nécessiteux qui abusent de ces cartes, donc cela coupe l'herbe sous le pieds à ceux qui dénonceraient les profiteurs et/ou les immigrants quand cette sénatrice parle de groupes organisés. Il faut aussi se demander pourquoi les politiciens se taisent quand la Cour des comptes signale ce fait de manière récurrente. A qui profite cette situation?

Il semble qu'il y aurait quelques dizaines de milliards à récupérer en mettant de l'ordre, ce qui ne serait pas trop difficile avec une carte Vitale moderne et cela permettrait à Macron de récupérer pas mal d'argent pour les hôpitaux et les gilets jaunes au lieu de racler leurs fonds de poches.

Maintenant comme belge, je pourrais aisément comprendre qu'il y a en France 43 millions de personnes qui sont extrêmement discrètes que les français ne voient jamais, qui se font soigner et cela expliquerait les embouteillages dans les urgences. Je me demande si un ministre macronnien ne va pas nous l'expliquer de la sorte; ils osent tout.

Comme disait mon grand-père: "il y aurait une couille dans le potage, que je ne serais pas étonné."

Bon allez, courage la France, un tunnel à une sortie et en principe mais il vaut mieux avoir une carte Vitale moderne, moderniser la gestion des sous sur les plus grosses dépenses de l'Etat que d'expliquer aux brésiliens comment arrêter les incendies quand on a le feu chez soi.

Bien à vous, mes meilleures amitiés frontalières.

NB: les chiffres de la Sécu française disent qu'il y aurait 3.4 millions de centenaires (cartes vitales actives) quand il y en aurait un peu plus de 20.000 centenaires vivants! Les vieux se cachent encore mieux mais j'avoue aisément que les centenaires sont moins mobiles, on les voit moins. Et quand les morts votent en France, ces chiffres nous disent que les zombies français permettent de savoir que mort, ils n'en ont pas fini avec les soins.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.