Jean-Paul Delevoye: conflit d'intérêt ou prise illégale d'intérêt?

J'apprends que ce cher Monsieur Delevoye était rémunéré 5.300€ net par un organisme ayant intérêt dans des pensions privées. Il y a donc prise illégale d'intérêt et que devient la légalité de cette réforme, l'objet même de la prise illégale d'intérêt ayant le même auteur?

Comment peut-on touché 5.300 roros net tous les mois et dire qu'on a oublié être consultant pour des intérêts privés qui de plus, lorgnent sur un développement des retraites privées et quand les gros salaires sont poussés par son projet de réforme, à récupérer une perte de pension par des pensions complémentaires défiscalisées… avec les sous des contribuables?

Si je lis le Code pénale français, le conflit d'intérêt est interdit mais n'est pas puni, par contre la prise illégale d'intérêt est punie et sa définition colle parfaitement à la situation. Quand ce Môôsieur décide aujourd'hui de rembourser, il ne supprime pas la prise illégale d'intérêt mais si je ne m'abuse, l'objet même de cette prise illégale d'intérêt annule la possibilité légale de l'objet de cette prise illégale d'intérêt et je cite: la réforme qu'il a pondu et ce d'autant que la Constitution interdit à ce Môôsieur d'avoir un salaire autre que celui de sa fonction pour le gouvernement.

Cette réforme qui a pour auteur Delevoye et qui est l'objet de la prise illégale d'intérêt, doit être arrêtée par demande en référé et un seul citoyen français suffit!

cool

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.