Jaco 48
Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Abonné·e de Mediapart

310 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 janv. 2022

2022 ET L'ÉTERNITÉ

Entrons dans l'année par la grande porte de la dérision, voire de la déraison. Avec des promesses de gascon, foie gras à la clé. Et plus sérieusement mais pas trop, par le livre de mon ami philosophe, éditeur et collecteur de belles idées et de mots doux, qui nous propose de revisiter l'espace de notre société en 666 pages. Car c'est très rassurant les amis, il nous reste la lecture

Jaco 48
Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 Alors comment ça va, les heureux veinards qui voyez 2022 et retrouvez Macronique, celle qui vous a tellement manquée que les dix jours d'absence vous ont semblés une éternité ? Vous avez survécu à la COVID et même au je-sais-pas-combien-tième discours de Saint-Emmanuel-les mains-jointes... Putain ! Vous avez la peau dure, mesdames et mes Sioux. Non, vraiment c'est du solide. Blé effe haine et ces niouses vous avaient tellement voués à l'apocalypse que le seul fait d'avoir survolé les flammes de l'enfer avec une telle aisance, presque désinvolte parfois même, pauvres fous, sans la quatrième dose, que l'on peut présager objectivement que vous ne mourrez pas ou alors dans tellement longtemps que vous ne vous souviendrez pas qu'un banquier de pacotille avait prétendu présider la France et que surtout, quelques millions de connards le lui avaient  permis.

Et le foie ? il va comment le foie ? Moi cette année ce n'était que du canard gras et en bloc. Pas du Fauchon, plutôt du fauché, mais comme je vous le dis souvent, qu'est ce qu'on se sent bien sans pognon. Avec les poches vides, c'est plus facile d'avancer. On peut même, avec deux pas d'élan, s'envoler vers de jolis rêves : Bali, la piscine chauffée, la Tesla et le petit loft à Courche... Non je déconne, oui je sais j'en abuse, mais c'est ça ou le suicide. Et à mourir, j'aime autant que ce soit de déconnade, madame la Duchesse su cul coincé. A moins que, comme vous, je ne devienne éternel.

Je pensais à la foi et c'est bête j'ai dérapé sur le foie gras. Parce que peut-être tout me ramène à la panse. Et c'est compliqué de bien penser quand elle est trop pleine. Et puis tout écolo que je suis - sympathisant depuis fort longtemps mais difficilement activiste, surtout depuis que je connais Alice Coffin et ses coquines - je ne supporte pas que l'on s'en prenne à ces braves palmipèdes qui, de magrets en confits et de foie poêlés ou cuits au torchon en gésiers, se décarcassent pour nos offrir le meilleur d'eux-mêmes. Enfin l'ingratitude hein...

Voilà, sinon la foi, il faut la garder. Aussi bonne que possible. C'est un peu comme le cholestérol. Parce qu'il y a aussi la mauvaise et celle-là elle peut faire de sacrés dégâts. Foi en Dieu si vous ne pouvez vraiment vous en passer ou faire autrement, foi en ce que vous voulez, comme le soutient avec une infinie justesse ma copine Lolo. Foi en la justice, en la nature, en la confiture maison... oui je sais, foi en l'homme c'est autrement plus compliqué.

Si vous voulez savoir, moi je ne l'ai pas perdue. Elle me guide... Elle prend les formes diverses qui épousent les circonstances et certaines apparaissent embryonnaires ou déjà bien potelées. La pêche à la truite et le travail du bois ne sont pas au terme de leur gestation, mais à la musique, la cuisine, la nature et l'écriture, vient s'ajouter par exemple, la lecture. Certes je débute, j'apprends à lire. Pragmatique j'ai choisi la facilité : Balzac, Céline, Flaubert... Et même si j'ânonne et tâtonne encore un peu, accrochant sur quelques vocables improbables, j'avance page après page. Ce qui aurait été bien plus compliqué si d'entrée, je m'étais confronté à Lévy, Musso ou tous ces grands auteurs contemporains dont les pavés, pourraient guider à travers la gueule des élites, une véritable révolution littéraire.

Je ne sais pas bien si vous m'avez suivi, il faut de l'entraînement. Comme pour dévorer "Et ton livre d'éternité ?" Son bel auteur m'a conseillé : "ne le lis pas, ouvre-le et picore." Ma parole je rêve ou il me prend pour un pigeon ? Non mais sans rire, n'étant pas un assez fin lecteur, Moi-Lui-Je commence un bouquin à la première page et quelques mois plus tard le referme à la dernière. Son livre d'éternité en compte 666 ! Heureusement qu'il vous reste aussi des siècles à subsister pour attendre Macronique qui Je-Moi-Lui sera consacrée.

Il est tellement dense, tendre, intense, subtil, humain, consciencieux et différent, que je me demande bien comment son auteur a pu trouver un éditeur. Les gros éditeurs - les gras, les repus, les ripoux - se moquent bien de toutes ces belles choses qui ne s'arrêtent pas au yeux, au cortex, dans le meilleur des cas. Les Cahiers de l’Égaré ne vendent pas des livres, ils envoient des signaux, passent des idées, franchissent des mots et des merveilles... Il y a quelques décennies maintenant lorsque j'avais éprouvé les premières illusions d'écrire, j'aurais aimé m'égarer au Revest et peut-être découvrir des trésors qui auraient changé la face, ou au moins la préface, de mon propre manuscrit...

Où que ce soit et quand (?) je ne sais pas - peut-être lorsque JC descendra de ma croix -, je vous en donnerai des nouvelles....

Pour les Impatients :

Et ton livre d'éternité de Jean-Claude Grosse - Éditions Les Cahiers de l'Égaré. 666 pages - 26 euros qui vous rendront heureux.

Commandes

669 route du Colombier 83200 Le Revest-les-Eaux 

les4saisonsdurevest@wanadoo.fr

site : https://cahiersegare.over-blog.com/2021/07/alors-ton-livre-d-eternite-tu-le-rends-quand.html

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gauche(s)
Union de la gauche : un programme pour mettre fin au présidentialisme
Jean-Luc Mélenchon et ses alliés de gauche et écologistes ont présenté le 19 mai leur programme partagé pour les élections législatives, 650 mesures qui jettent les bases d’un hypothétique gouvernement, avec l’ambition de « revivifier le rôle du Parlement ». 
par Mathieu Dejean
Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — France
À Romainville, un site industriel laissé à la spéculation par la Caisse des dépôts
Biocitech, site historique de l’industrie pharmaceutique, a été revendu avec une plus-value pharaonique dans des conditions étranges par un promoteur et la Caisse des dépôts. Et sans aucune concertation avec des élus locaux, qui avaient pourtant des projets de réindustrialisation. 
par Romaric Godin
Journal
Huile de palme : les pays producteurs pris au piège de l’envolée des prix
L’Indonésie et la Malaisie produisent 85 % de l’huile de palme. Avec une demande qui ne cesse de grimper, ses prix connaissent aujourd’hui des records historiques. Mais les deux pays n’en profitent guère, confrontés à des problèmes structurels internes. 
par Gabrielle Maréchaux

La sélection du Club

Billet de blog
Rapport Meadows 9 : la crise annoncée des matières premières
La fabrication de nos objets « high tech » nécessite de plus en plus de ressources minières rares, qu'il faudra extraire avec de moins en moins d'énergie disponible, comme nous l'a rappelé le précédent entretien avec Matthieu Auzanneau. Aujourd'hui, c'est Philippe Bihouix, un expert des questions minières, qui répond aux questions d'Audrey Boehly.
par Pierre Sassier
Billet de blog
Marche contre Monsanto-Bayer : face au système agrochimique, cultivons un autre monde !
« Un autre monde est possible, et il est déjà en germe. » Afin de continuer le combat contre les multinationales de l’agrochimie « qui empoisonnent nos terres et nos corps », un ensemble d'activistes et d'associations appellent à une dixième marche contre Monsanto le samedi 21 mai 2022, « déterminé·es à promouvoir un autre modèle agricole et alimentaire, écologique, respectueux du vivant et juste socialement pour les paysan·nes et l'ensemble de la population ». 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance… ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse
Billet de blog
L'effondrement de l'écologie de marché
Pourquoi ce hiatus entre la prise de conscience (trop lente mais réelle tout de même) de la nécessité d’une transformation écologique du modèle productif et consumériste et la perte de vitesse de l’écologie politique façon EELV ?
par jmharribey