Jaco 48
Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Abonné·e de Mediapart

361 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 déc. 2022

Jaco 48
Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Abonné·e de Mediapart

Pas de vaccination contre la tremblante du mouton

J'sais pas vous, mais ce qui m'effraie le plus, ce n'est pas tant le COVID que la vague éventuelle de mesures contraignantes, pour ne pas dire et autoritaires -voir dictatoriales pour agacer ceux que ça agace ! - qui y afférent.

Jaco 48
Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Et comme une mauvaise blague, qui menace de n'en être plus une, voilà t-y pas que l'on nous brandit devant le nez, non probablement sans délectation, le masque par la ficelle et l'aiguille étincelante de la piquouse. L'urgence sanitaire n'est plus très loin, avec comme arrière-pensée non seulement de sauver des gens, mais peut-être encore davantage le business des fêtes de fin d'année. La "magie de Noël" comme s'esbaudissent les gogos. 

Je vais vous faire part d'un truc rare chez moi, mystérieux puisque mystique, je crois bien que cette histoire de COVID a été imaginée, de par la flèche divine de Jupiter, him self. Qui ? à part, le Diable en personne, un éminent Jésuite ou François Mitterrand, serait capable d'imaginer, de répandre et d'imposer un tel supplice que celui du chantage à la maladie. "Attention ! si vous ne faites pas comme on vous dit, vous allez mourir dans d'horribles souffrances d'étouffement ! " Avouez qu'y a vraiment de quoi se tousser dessus et rentrer dans le rang, enfin, le troupeau bêlant, sur le champ. Surtout ne riez pas, combien d'entre vous sont capables d'en demeurer à l'écart ?

Et puis, ils rajouteront aussi sec: " Et même si vous ne subissez pas le châtiment mérité, vous irez tout de même en enfer, car vous serez la cause de dizaines de milliers de victimes innocentes, peut-être même d'enfants..." De quoi baisser les yeux tout le restant de sa vie, comme ils aiment ! Enfin, si vous n'adhérez pas à la masque (arade), ni ne cotisez pas chez Pfizer, vous perdrez votre boulot. Et ne comptez pas sur les députés pour vous pardonner, deux ans après. L'opprobre et le pain sec, ce sera aussi à perpète !

In fine aux prochaines illusions (européennes, régionales, présidentielles, législatives) on retrouvera les mêmes vingt pour cent pour baiser les pieds de cette pourriture qui consterne les autres Français, malheureusement résignés dans leur majorité, mais ayant préservé un semblant de dignité.

Après, nous on est du côté des gens simples, normaux quoi ! On implore toujours - et sans aucun succès - aux seigneurs de se pencher un peu vers le peuple, mais nous, est-ce que nous consentons assez d'efforts pour s'y mettre un peu, à leur place. Certes la marche est assez haute, mais un petit effort, que diable ! Car en disposant de millions et de millions de masques en stock, vous ne seriez pas tentés, vous aussi de les écouler quitte à réactiver l'état de guerre contre la COVID ? Ah voyez, il suffit de réfléchir un peu, pour que les choses deviennent limpides ! Et Pfizer vous y pensez, vous, à Pfizer ? C'est quand même normal qu'il s'impatiente un peu, Pfizer, à qui l'on doit tant, peut-être même une réélection. Il est sûrement très déçu que nous rechignons encore à aller tendre notre bras pour de nouvelles doses d'aventure, comme on va à Canossa ou, pour rester dans la logique présidentielle des gaulois réfractaires, à Alésia.

Vous allez voir qu'ils vont nous le refaire, le coup ! Avant, le type qui nous persécutait avec ses menaces à la noix - mais bougrement efficaces, faut reconnaître - avait un ceveu sur la langue ; celui qui le remplace à des poils partout et il fait encore plus peur. Va t-on céder ? Ben je crois bien oui et on en trouvera encore assez pour manifester leur plus grande gratitude et traiter les autres d'inconscients.

Toujours pareil, dans mon profond désir de tout considérer, j'arrive avec une aisance qui me surprend, à réfléchir comme eux. Ils se disent : on va tellement leur foutre la trouille, trafiquer les chiffres - comptez sur nous, on sait faire ! -, qu'au lieu de grelotter de froid lorsqu'on leur coupera l'électricité, ils trembleront de trouille. Quant à l'augmentation des produits alimentaires, ils ne la remarqueront même plus, tant ils seront concentrés sur le niveau du mercure de leur thermomètre. Pour ce qui est de la retraite, elle passera aussi bien que ledit thermomètre car, argumenteront-ils, avec le retour d'une COVID virulente, il serait fou, inconscient et criminel en vérité, d'aller manifester, alors que 'en ces temps d'urgence sanitaire et de guerre en Ukraine il faut faire front uni. D'ailleurs, toute manifestation sera interdite par Monsieur le préfet.

En résumé, c'est un bon compromis bien pourri - celui que mes amis, enfin mes copains, enfin mes relations, qui se sont barrés de ma chronique soutiennent - qui fera office de vaccin contre la retraite à 62 ans. En partant du principe que la tremblante du mouton est une bonne maladie qui, elle, peut se répandre à l'envi !

P'TITES NEWS

Business avec les Russes

D'après le quotidien économique "La Tribune" : "Le commerce d’uranium entre Paris et Moscou se poursuit. Le groupe français EDF a confirmé avoir reçu, mardi 29 novembre, une livraison d’uranium de retraitement enrichi (URE) en provenance de Russie, Une opération rendue possible par le fait que l’industrie nucléaire ne fait pas l’objet de sanctions européennes malgré l’implication du géant russe Rosatom dans l’occupation de la centrale de Zaporijia, en Ukraine. "
Bon à savoir, même si ça ne fait pas les gros titres de nos télés...

TP, ça veut dire tout pourri ?

Vous devez connaître - mieux que moi qui ne l'ai jamais vu jouer - Tony Parker. Les méfias (contraction maline de média et de mafia)  nous en ont mis une tête comme ça, alors qu'il amassait des sommes indécentes chez les cowboys.
D'après le site "Parlons basket" ce type désormais président du club de Villeurbanne, se serait offert pour Thanksgiving (la fête des dindes) un yacht d'une valeur de 9 millions de dollars ! Avec des connards pareil, vous voyez bien, mesdames les auxiliaires de vie, messieurs les agents de propreté, qu'il est urgent de la faire, cette Révolution !

Avec les auxiliaires en lutte

Je vous mets justement en lien cette vidéo de François Ruffin qui est allé rencontrer des auxiliaires de vie - misérable - en grève depuis quarante jours. Ce sont des vidéos comme celles-là que je vous proposerai de voir régulièrement. C'est aussi ce qui vous honore par rapport aux centaines qui ont refusé de se réabonner, de manière à rester dans leur entre-soi, leur petite vie tranquille de grands égoïstes.

https://www.youtube.com/watch?v=t3rWUQRtjMo&t=349s

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte