Jaco 48
Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Abonné·e de Mediapart

253 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 oct. 2021

MOI AUSSI J'EN AI MA DOSE !

La promotion de la vaccination, orchestrée aussi bien par le service public que dans le privé, s'apparente clairement à de la propagande gouvernementale. Avec ce renforcement nauséabond parce que terriblement manichéen du concept de bon citoyen vacciné et de mauvais sujet qui ne veut pas montrer son passe. Même France Culture abuse !

Jaco 48
Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Voici déjà un bon bout de temps que je ne m'approche plus de la télé. Les ondes qu'elle émet sont nocives, gloutonnes en neurones, elles injectent à la place des sérums de connerie dont l'entendement est inconsidérément dépassé. Fini Drucker, Pernaut, Mougeotte, Elkabach, Piaza, Delarue, Naguy, Arthur... Ah ? On me dit qu'il sont tous morts ! Paix à leurs âmes, mais voyez c'est bien la preuve que cela fait un moment que je n'ai plus tourné ce bouton de l'abêtissement du peuple. Comment ? On ne tourne plus le bouton ? On appuie ? Bon, mais c'est un peu pareil quand même...

Enfin bon, je me croyais tranquille, protégé de cette manipulation des masses via la téloche moche pour laquelle l'état, le patronat et la finance forment un maléfique consortium. Restait, j'en ai déjà parlé, la radio. Cette petite boite étrange, avec sa frêle antenne rétractable que l'on déploie en haut, en bas, à gauche, à droite, en fonction de sa position par rapport au relais. Le matin, je tournais volontiers le bouton - oui enfin j'appuyais - guilleret, bien disposé à me faire émerger à la fois de mon plumard et du brouillard dans lequel notre monde est plongé. Longtemps j'ai fait avec France Inter. Cohen, puis Demorand. Moi l'antenne je l'oriente vers la gauche en direction de mon relais personnel.

Et c'est vrai que l'étalon de Radio France n'a jamais été la tasse de thé des gros bourges de droite et moins encore des nationalistes. Mais enfin c'est pas pour autant que l'on croisait Mélenchon ou Poutou tous les matins dans les couloirs. France Inter est devenu infréquentable à mes oreilles, lorsque que dans le sillage de Léa Salamé (elle c'est terrible, je serais tenté de l'insulter, mais c'est comme ça qu'on dérape et qu'on finit à poil au tribunal), est arrivé Saint-Emmanuel-les-mains-jointes et sa très suffisante condescendance. Bienvenue dans le vieux monde, convenu et complice, des opportunistes mielleux, obséquieux, cauteleux. Cette caste bien pensante qui, depuis fort longtemps déjà a démobilisé en les dégoûtant, tous les acteurs présumés du jeu démocratique.

Voici comment en quatre ans, j'ai progressivement glissé vers France Culture. Sans trop d'illusions, car la PDG est la même, directement reliée au ministère de la propagande. Mais enfin en tournant le bouton - scusez-moi c'est un vieux réflexe - j'avais le plaisir de rapidement apprendre des choses et lorsque ce n'était pas le cas, d'éprouver dans mon espace auditif et vital, une apaisante harmonie. Et c'est pas rien !

Gérard Erner, l'animateur de la matinale est un type bien, voix posée, discret et humble. Un gars normal même s'il est devenu exceptionnel. Et de la bande à Charlie qui plus est, même si je trouve l'hebdo satirique en pleine dérive idéologique, perdant son humour au nom de rancoeurs (certes plus que légitimes mais désormais stériles) à l'égard de l'islam au point d'en faire une cause exclusive. Mais là n'est pas la question.

Et j'écoute de moins en moins "Culture" vous l'auriez deviné, mais pourquoi ? Figurez-vous qu'aux alentours de 8 h 58 et depuis plus de trois mois, une bande de jeunes libéraux bien comme il faut, devisent autour d'un barbecue : " Alors je sais pas vous, mais j'en ai vraiment ma dose de ce COVID " se lamente un pélandron. "Toi ça va, tu es vacciné comme moi..." Et la pintade de reprendre : "D'ailleurs, comment ne pas être vacciné de nos jours ? " Et ne ratons pas la conclusion : " 8 personnes sur 10 atteintes par le virus ne sont pas vaccinées ! "

Voilà comment le gouvernement, avec notre argent toujours, soigne et finance, via l'un des réseaux qu'il vient d'annexer, sa communication, plastronne, donne des leçons et tourne en ridicule ceux qui n'ont pas choisi de suivre l'injonction à l'injection.

France Culture se rendrait plus utile en diffusant les vrais infos. Il y a actuellement autour de trente morts victimes de ce virus, tandis que ce sont des centaines, parfois des milliers qui meurent de cancer tous les jours ! Sans parler du cœur et des accidents de perceuse. Il semblerait qu'il n'y ait que la connerie et le panurgisme qui soient réellement épargnés. Quel dommage !

France Culture pourrait aussi parler de l'Afrique, où ceux qui voudraient bien l'être, vaccinés, ne le peuvent pas et où l'on en crève encore au coin des rues, au fond des cases.

Mais enfin, il est vrai, que c'est bien loin tout ça. Et ce ne sont pas des Français. Pire, des... Africains !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
Marchandisation du virtuel : la fuite en avant du système économique
Les NFT, ces jetons non-fongibles qui garantissent la propriété exclusive d’un objet numérique, et le métavers, sorte d’univers parallèle virtuel, sont les deux grandes tendances technologiques de 2021. Mais ce sont surtout les symptômes d’un capitalisme crépusculaire.
par Romaric Godin
Journal
Le fonds américain Carlyle émet (beaucoup) plus de CO2 qu’il ne le prétend
La société de de capital-investissement, membre d’une coalition contre le changement climatique lancée par Emmanuel Macron, affiche un bilan carbone neutre. Et pour cause : il ne prend pas en compte ses actifs dans les énergies fossiles. Exemple avec l’une de ses compagnies pétrolières, implantée au Gabon, Assala Energy.
par Michael Pauron
Journal — Santé
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal
À Hong Kong, Pékin met les médias au pas
En moins de vingt ans, l’ancienne colonie britannique est passée de la 18e à la 80e place dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). De nombreux journalistes partent ou s’apprêtent à le faire, tandis que d’autres ont décidé de résister.
par Alice Herait

La sélection du Club

Billet de blog
1er décembre 1984 -1er décembre 2021 : un retour en arrière
Il y a 37 ans, le drapeau Kanaky, symbole du peuple kanak et de sa lutte, était levé par Jean-Marie Tjibaou pour la première fois avec la constitution du gouvernement provisoire du FLNKS. Aujourd'hui, par l'entêtement du gouvernement français, un référendum sans le peuple premier et les indépendantistes va se tenir le 12 décembre…
par Aisdpk Kanaky
Billet de blog
Lettre ouverte à Sébastien Lecornu, Ministre des Outre mer
La Nouvelle-Calédonie connaît depuis le 6 septembre une dissémination très rapide du virus qui a provoqué, à ce jour, plus de 270 décès dont une majorité océanienne et en particulier kanak. Dans ce contexte le FLNKS demande le report de la consultation référendaire sur l'accession à la pleine souveraineté, fixée par le gouvernement au 12 décembre 2021.
par ISABELLE MERLE
Billet de blog
Pourquoi ne veulent-ils pas lâcher la Kanaky - Nouvelle Calédonie ?
Dans quelques jours aura lieu, malgré la non-participation du peuple kanak, de la plupart des membres des autres communautés océaniennes et même d'une partie des caldoches. le référendum de sortie des accords de Nouméa. Autant dire que ce référendum n'a aucun sens et qu'il sera nul et non avenu.
par alaincastan
Billet de blog
Lettre ouverte du peuple kanak au peuple de France
Signé par tous les partis indépendantistes, le comité stratégique indépendantiste de non-participation, l’USTKE et le sénat coutumier, le document publié hier soir fustige le gouvernement français pour son choix de maintenir la troisième consultation au 12 décembre.
par Jean-Marc B