PRIMAIRE POPULAIRE, FAUT Y ALLER !

En ces temps troublés pour la démocratie et l'altérité il est urgent de ne pas renoncer. Un espoir s'offre à ceux qui n'ont pas totalement renoncé à une République si ce n'est exemplaire ou idéale, en tout cas honorable et fraternelle. Pour la première fois en France une organisation de citoyens propose de désigner le candidat de la gauche. Une Inversion salutaire de la pyramide

Vous le savez j'évite ici tout sujet politique et plus encore polémique...
Oui, j'avais envie que vous rigoliez un bon coup en ce lundi matin. J'espère que vous ne vous en êtes pas privés, la semaine sera longue, peut-être chaude, à moins que les pétards ne soient mouillés.

Bref cette petite introduction pour vous faire entrer en douceur dans le vif de mon sujet, qui peut donner à certains, y compris de mes amis, l'impression que je tourne un peu en rond. Mais ovale, tout de même sur le site de Rugby Flouze. Bien entendu Macronique est destinée à faire passer des messages, mais également à se moquer un peu de tout et de soi à l'occasion. Il y a beaucoup de dérision donc et si je donne à d'aucuns le sentiment que je me prends au sérieux, c'est soit que je m'exprime mal, soit qu'il ne savent pas bien me lire. Et ce n'est pas un crime !

Exceptionnellement donc, j'accrocherai le second degré - auquel je suis tant attaché - au seuil de cette chronique pour défendre cette belle et grande idée de Primaire Populaire. Ce sont des jeunes gens - en majorité - très sérieux - probablement - qui ont mis en place cette remarquable plate-forme vouée à désigner le candidat qui représentera les humanistes issus de la gauche et/ou de l'écologie.

Tout d'abord, le fait de choisir le mot populaire constitue une évolution considérable dans notre mouvance de pensée car justement, c'est le mot que la gauche de gouvernement et de compromis s'est évertuée à dissimuler sous le grands tapis rose et blanc des bo-bos et cette social-démocratie encline à pactiser avec le libéralisme. Nous vîmes que François Hollande et ceux qui lui sont restés fidèles, en firent même leur doctrine avec les résultats que l'on sait.

Plus important encore que les mots, il y a la procédure. Quasiment unique au monde et en tout cas totalement inédite en France. Tandis que nous sommes sous un régime d'homme providentiel, autoproclamé présidentiel, ce sont des gens de tous horizons, sexes et générations qui se sont rassemblés spontanément et accordés sur une idée simple : on ne va pas laisser un individu décider que c'est lui qui doit nous représenter. Au contraire, ce sont les gens de la base, simples citoyens, militants associatifs, politiques ou syndicaux, qui vont désigner celle ou celui qui leur semble le plus à même de porter leurs idées et de défendre leur existence pour les cinq prochaines années en 2022. Et rien dans ce processus n'évoque de façon criarde, la manipulation d'un camp ou d'un individu.

Une fois l'idée lancée, les statuts déposés cette jeune phalange audacieuse reçut des soutiens non négligeables et tous azimuts. Voici quelques noms associés au projet. Ceux qui me plaisent ou qui peuvent vous parler, mais le mieux sera d'aller consulter la liste en utilisant les liens à suivre : Juliette Binoche, Marie Desplechin, Claude Alphandéry, Charles Berling, Dominique Bourg, Cyril Dion, Jean Jouzel, Noel Mamère, Phillipe Meirieu, Paul Quilès, Denis Robert... Voilà quelques pointures dans leur domaine. Et l'on relève dans la longue liste des soutiens à la PP, un bel éventail social allant d'une activiste des gilets jaunes à des professeurs de médecine, des chercheurs et des éleveurs bio...

Quant au programme, il est à la hauteur des enjeux, de la gravité du moment et du grand tournant que doit effectuer notre société et bien au-delà, l'humanité. Et si cela part de chez nous : tant mieux ! Il repose sur 10 propositions de rupture.

1 - Une grande loi de transition alimentaire vers une agriculture paysanne et écologique qui comprend la socialisation de la dette des agriculteurs, plafonnement des marges de la distribution et rejet des accords de libre échange.

2 - Une vraie loi climat pour reconvertir notre économie et accompagner nos entreprises dans la transition. En reprenant les propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat, dont la mise en place d’un grand plan de rénovation thermique des bâtiments à travers une relance verte et socialement juste, porteuse de centaine de milliers d’emplois non délocalisables.

3 - Permettre à chacun et chacune de couvrir ses besoins essentiels. Garantissant un revenu de solidarité dès 18 ans. La sécurité alimentaire pour chaque individu et un volume minimum d'eau/électricité gratuit pour les précaires.

4 - Un emploi et un salaire juste pour toutes et tous. Réduire les écarts de salaire, augmentation du SMIC, égalité salariale femme - homme.

5 - Investir massivement dans le social, prioritairement dans la santé et l’éducation. Lutter contre les déserts médicaux et renforcer l'hôpital.

6 - Redonner le pouvoir aux travailleurs et travailleuses en instaurant la présence des salariés à 50 % dans les Conseils d'administration

7 - Un big bang pour une fiscalité plus juste et écologique. Restaurer l'ISF et le moderniser pour qu'il rapporte 10 à 20 milliards. Lutte contre la fraude et l'évasion fiscale. Meilleure progressivité de l'impôt.

8 - Restaurer la confiance dans notre démocratie par des mesures d’urgence. Reconnaissance du vote blanc contraignant, limitation à deux mandats électifs, proportionnelle aux législatives

9 - Vers une 6eme République écologique et la fin de la monarchie présidentielle, avec un rééquilibrage des pouvoirs entre le président et le parlement, meilleure représentation de la population à l'assemblée, référendum initiative populaire...

10 - La reconquête et l’élargissement de nos libertés. Renforcer la cohésion nationale, lutter contre toutes formes de discrimination.

Un programme pour être attractif et efficace doit être bien élaboré mais simplement exprimé. C'est le cadre que la Primaire Populaire à choisi, car il est consubstantiel de l'idéal humaniste, écologique et social dont nous nous prévalons. Durant trois mois vous allez pouvoir désigner celle ou celui qui vous semble le mieux à même de représenter ces valeurs. Un première liste a été établie, mais vous pouvez aussi proposer n'importe quelle personne vous paraissant digne de porter cette candidature.

Je vous laisse donc aller sur le site de la Primaire Populaire où vous allez approfondir la question, faire votre choix et, pour ceux qui le pourront, apporter votre contribution financière et active.

J'ai bien conscience que tous ceux qui suivent Macronique ne se sentent pas concernés. Qu'ils veuillent bien m'excuser. Pour ma part, c'est fait ! Mais pour tous les autres, il est essentiel de s'y mettre pour ne pas laisser passer une chance historique de changer nos vies si ce n'est le monde ! Faites-le, on n'a plus beaucoup de temps. Et bien entendu, diffusez cela à vos contacts et même à vos résos-socios. Je fermerai les yeux...

https://primairepopulaire.fr/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.