Jaco 48
Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Abonné·e de Mediapart

350 Billets

0 Édition

Billet de blog 24 janv. 2023

Jaco 48
Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Abonné·e de Mediapart

Le PS aux Faure...ceps !

Je suis du pays de Jaurès et je m’en trouve honoré ; je suis épidermiquement, profondément de gauche et je m‘en sens soulagé. Parfois, je me réveille la nuit, assis sur mon lit, avec des sueurs froides, après avoir cauchemardé que j’étais de droite. Pauvres gens quand même, quelle vie intérieure ! Enfin…

Jaco 48
Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je ne sais d’ailleurs quel homme de droite à reconnu qu’il était plus confortable d’être de gauche. A qui le dit-il !

Du pays de Jaurès, mais jamais je n’ai milité, ni adhéré au PS. C’est drôle, je ne l’ai pas senti. Tout juste leur dois-je - et ce n’est pas rien quand même ! - de m’avoir débarrassé de Giscard en 1981 et de Sarko en 2012. Oui je sais, c’est vieux et dit comme ça, cela n’a rien de folichon, mais je vous l’assure, nos deux François réalisèrent, chacun dans leur style, un sacré exploit, puisque va-t-en voir pourquoi, nous sommes en France dominés par les con...vaincus qu’avec les libéraux c’est beaucoup mieux ?

Je ne vais pas réécrire, là maintenant, l’histoire de Mitterrand. Chacun en connaît des bribes ou des livres entiers. De mon point de vue, si l’on avait dû inventer le mot charismatique à l’usage d’une seule personne, c’est à lui qu’il aurait été destiné. Je n’oserai pas ajouter que cela vaut aussi pour... machiavélique. Mais la gauche française paie lourdement les turpitudes mitterrandiennes. Elles consistèrent à la fractionner, entre d’un côté les classes populaires - chères à Georges Marchais - et de l’autre les bobos – Lang, Strauss-Kahn, Delanoë et toute cette engeance -. Ces socialistes qui prétendent avoir le cœur à gauche, mais qui l’ont surtout près de leur porte-monnaie. Faire monter le Front de Jean-Marie Le Pen pour déstabiliser la droite et amoindrir le Parti Communiste dont il devinait que les électeurs déçus par le social-libéralisme amorcé par Fabius et poursuivit ensuite par tous les autres, échoueraient dans les filets d’un populisme pur et dur. A bien y regarder, il y a du Mitterrand en Macron et je crois même qu’il s’agit, ni plus ni moins, d’un véritable plagiat de la fourberie la plus vile.

Bravo ! Le vrai fossoyeur de la gauche, ne vous en déplaise, fut notre « libérateur » de 1981. Je n’aimais pas, même si je me suis toujours senti plus près d’une gauche de conviction, que l’ont dit radicale et pourquoi pas extrême, que l‘on dise d’eux, les « socialos ». Ça allait bien dans la bouche d’un Nationaliste, mais pas dans celle d’un humaniste. L’ennui, c’est que les socialistes, que je respectais, y compris jusqu’à l’élection de François Hollande, ce sont tellement déconsidérés, qu’ils sont devenus pareillement à mon estime… des socialos. Des clowns, des pas rigolos du tout, de tristes sires, des guignols sans foi - c’était couru d’avance - mais aussi sans talent.

La sanction est tombée en avril dernier. Hidalgo, l'une de ces actrices minables de la tragédie socialiste, a obtenu 1,7 % des suffrages à la présidentielle. Moins que Jean Lassalle et la honte absolue, moins que Dupont Aignan (!) dont on parle tout de même beaucoup moins dans les médias. Score d’ailleurs semblable à celui qu’aurait réalisé Hollande en 2017 s’il avait eu le culot d’y aller. Car il en a du culot, le type, de ramener encore sa fraise et de vouloir expliquer la vie à ses petits copains, alors qu’il est le seul responsable du désastre. Je l’ai déjà écrit, mais ça vaut le coup de remettre ça :  je me demande bien ce qu’elle lui trouve, la Julie Gayet ? Sans doute c’est qu'elle aime les mecs qui ont du culot ! Y a des pervers partout…

Alors au PS, j’espérais qu’il ne réchapperait de cataclysme, que les vrais, les purs. Ceux qui ont, grâce à leur alliance avec les Insoumis et l’écologie, obtenu le meilleur score au premier tour des législatives et, même si le système est pourri, obtenu une représentation digne de ce nom à l’Assemblée, une trentaine de député je crois, alors qu’Hidalgo les avait rayé de la carte électorale, un mois plus tôt. Et bien non ! ils sont toujours là, ces malfaisants, les Cambadélis, Le Foll qui se sont hélas reproduits en prenant les traits de Delga, Mayer-Rossignol, l’inénarrable Geoffroy et d’autres politicards n’ayant pas encore trouvé leur place en Macronie, mais usant et abusant de leur pouvoir de nuisance sur l’ensemble de la gauche à laquelle ils n’ont au fond d’eux même, qu’une appartenance virtuelle car purement opportuniste.

Je ne prétends pas qu’Olivier Faure ne l‘a pas été, opportuniste, en choisissant la Nouvelle Union Populaire, mais au moins il a fait le choix de ne pas enfoncer un peu plus sous terre, la mémoire de Jaurès, du Front Populaire et du Conseil national de la Résistance. Respectable quand même, non ?

J’ajoute et j’en finis, en soulignant à quel point tous ces socialos - ça y est je l’ai lâché !- se couvrent de ridicule et même de honte, en revendiquant quoi que ce soit alors, que le PS qui fut le premier parti de France en nombre d’adhérents, n’a trouvé que 25 000 militants pour l'élection de leur premier secrétaire. Désormais les seuls rivaux restant à leur mesure, ce sont les Radicaux de Gauche. Il est même question que les dissidents, opposés à la Nupes, fusionnent.

Cela fera des économies d’énergie : ils pourront se réunir dans la même cabine téléphonique...

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France

Affaire Pellerin : la fuite judiciaire qui menace l’Élysée et le ministère de la justice

Le député Emmanuel Pellerin, visé en septembre dernier par une enquête en lien avec sa consommation de cocaïne, a été prévenu des investigations en cours, pourtant censées rester secrètes. L’élu des Hauts-de-Seine affirme que l’information lui a été transmise par Thierry Solère qui lui aurait dit la tenir du ministère de la justice. Le conseiller politique du président de la République et Éric Dupond-Moretti démentent.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal — France

Le député Pellerin : la cocaïne en toute impunité

Député des Hauts-de-Seine de la majorité présidentielle, l’avocat Emmanuel Pellerin a consommé de la cocaïne avant et après son élection à l’Assemblée en juin dernier, d’après une enquête de Mediapart. Confronté à nos éléments, il a reconnu cet usage illégal. Saisie en septembre dernier, la justice n’avait pourtant pas souhaité enquêter.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal

TotalEnergies est visée par une enquête préliminaire pour mensonges climatiques

Selon nos informations, la multinationale pétrolière est l’objet d’une enquête ouverte par le parquet de Nanterre à la suite d’une plainte au pénal pour « pratiques commerciales trompeuses ». Ce délit ouvre la voie à des sanctions pour « greenwashing ». Une première en France.

par Mickaël Correia

Journal

TotalEnergies : l’heure des comptes

TotalEnergies sait que ses activités sont nocives pour le climat depuis 1971. Pourtant, le géant pétrolier continue d’émettre autant de gaz à effet de serre que l’ensemble des Français·es. En pleine crise énergétique, TotalEnergies a annoncé début 2022 un bénéfice record de 14 milliards d’euros. Retrouvez ici nos articles et nos enquêtes sur une des multinationales les plus polluantes au monde.

par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog

OQTF : la réalité derrière ces quatre lettres

À cause de l'OQTF, j'ai perdu mon travail étudiant. Je me suis retrouvé sans ressources du jour au lendemain, sans rien. C'est très dur, car je cotisais comme tout le monde. Avec ma compagne, on attend une petite fille pour juin prochain. D'ici là, je dois me terrer. J'ai l'impression de vivre comme un rat, j'ai tout le temps peur de tomber sur la police. Je ne suis certes pas Français, mais j'aime la France comme j'aime le Sénégal.

par Couzy

Billet de blog

Loi sur l’immigration : la nouveauté sera de rendre la vie impossible aux immigrés

Le ministre de l’intérieur, comme ses prédécesseurs, veut sa loi sur l’immigration destinée notamment à expulser plus efficacement les étrangers faisant l’objet d’une OQTF. Mais pourquoi, une fois de plus, le gouvernement ne s’interroge-t-il jamais sur les causes profondes de cette immigration ?

par paul report

Billet de blog

SOS solidarité pour famille intégrée en péril

Le recours contre l'OQTF du 6-12-22 a été rejeté. Cette famille, avec trois jeunes enfants est menacé de mort dans son pays, risque l'expulsion. Conséquence immédiate : logés au CADA (hébergements demandeurs d'asile) de Cebazat, ils seront à la rue le 31 janvier et si le 115 ne répond pas ce jour-là ou ne propose rien... SOS solidarité rapide et concrète dans ce billet. A vous de jouer.

par Georges-André

Billet de blog

Nous, les banni·e·s

À travers son nouveau podcast « Nous, les banni·e·s », La Cimade a décidé de donner la parole aux personnes étrangères qui subissent une décision de bannissement. Pour illustrer la violence des interdictions de retour sur le territoire français (IRTF), 5 témoins partagent leurs histoires, de leur départ vers la France jusqu’aux difficultés d’aujourd’hui.

par La Cimade