jacqueline derens
autrice/traductrice
Abonné·e de Mediapart

297 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 déc. 2022

jacqueline derens
autrice/traductrice
Abonné·e de Mediapart

Le Président Ramaphosa dans l’œil du cyclone

Le rapport sur le rocambolesque cambriolage dans la ferme du Président Ramaphosa risque d’avoir un impact catastrophique pour sa carrière politique, sur la prochaine conférence nationale de l’ANC et les élections générales de 2024. Le pays est suspendu à l’annonce éventuelle de sa démission.

jacqueline derens
autrice/traductrice
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le rapport sur le vol d’une somme importante d’argent dans la ferme Phala, Phala, de Cyril Ramaphosa met en avant la violation de la constitution sur un point essentiel : un président ne peut pas continuer à faire des affaires et en même temps diriger le pays ; de plus  les 580 000 dollars volés provenaient de la vente de bétail non déclarée, une infraction à la loi anticorruption. Un désastre pour celui qui voulait mettre fin à la corruption qui ravage le pays.

Les rumeurs courent que le Président Ramaphosa pourrait démissionner pour éviter l’infamie d’une destitution votée par le Parlement. Pour le moment il n’y a pas eu de déclaration présidentielle, mais l’avenir politique de Cyril Ramaphosa entre dans des eaux dangereuses. Démission ou destitution l’avenir est sombre pour celui qui voulait en finir avec la corruption.

 Toutes les cartes sont redistribuées pour la conférence nationale de l’ANC qui doit se tenir du 16 au 20 décembre pour désigner la nouvelle direction et décider des grandes orientations du parti pour les prochaines élections générales de 2024.

 Alors que l’équipe de Ramaphosa arrivait largement en tête des élections provinciales internes, les opposants tous partisans de la RET, Transformation économique radicale, reprennent la main et il est difficile de prévoir ce qui peut se passer lors de la conférence.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte