Son blog
81 abonnés Le blog de jacqueline derens
Voir tous
  • Afrique du Sud : Covid 19 et les charognards

    Par
    On avait espéré que la corruption à grande échelle qui avait vidé les caisses de l’état sud- africain, au profit de Gupta & C° faisait partie du passé. La pandémie a ravivé l’appétit des « charognards » qui ont remporté des appels d’offres sans se soucier de la qualité du matériel fourni et qu’ils ont facturé au prix fort. Le Président Ramaphosa est-il un épouvantail impuissant aux dents molles ?
  • Zimbabwe : pauvreté, violence, corruption et Covid 19

    Par
    « La saison des arrestations et enlèvements de militants est arrivée » écrit le Réseau des défenseurs des droits humains d’Afrique australe, pour dénoncer la répression qui s’abat sur les opposants au Président Mnangagwa. Son arrivée au pouvoir en 2018 n’a rien changé à la vie quotidienne du Zimbabwe : pauvreté, pénurie, répression avec en plus la pandémie du Covid19 et la corruption.
  • Covid 19: il pleut toujours où c’est mouillé

    Par
    Ce sont toujours les plus pauvres qui paient le prix fort d’une pandémie. C’est un truisme que de le dire, bien que nombreux titres de journaux semblent le découvrir. Pour l’Afrique australe, le risque de la contamination par le virus risque d’être surpassé par la faim. Du Zimbabwe au Swaziland, comme en Afrique du Sud, il faudra aussi compter les morts de faim.
  • Tous ces morts qui ne veulent pas être oubliés

    Par
    Les morts sans nom, les morts sous la torture parce qu’ils n’avaient pas la bonne identité, la bonne peau, le bon nom, la bonne religion, les morts pour rien parce qu’ils gênaient là où ils pensaient pouvoir vivre, ces morts là ne meurent pas. Ils cognent, tôt ou tard aux portes des vivants, pour rappeler qu’ils leur doivent justice et reconnaissance.
  • Corruption : le grand nettoyage a-t-il commencé en Afrique du Sud ?

    Par
    L’annonce de l’arrestation et comparution devant un tribunal de huit personnes le 17 juin impliquées dans la banqueroute de la banque VBS et celle d’un redoutable chef de gang au Cap seraient-elles le début d’un grand nettoyage dans les milieux politiques où la frontière avec le crime organisé est particulièrement poreuse ? En tout cas, un succès pour le parquet sud-africain.