jacqueline derens
retraitée
Abonné·e de Mediapart

284 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 août 2018

Mines de platine, la crise après le massacre de Marikana

Le platine n’est plus rentable pour cause de voitures électriques. Le moteur diesel, tant vanté il n’y pas si longtemps par les mêmes constructeurs automobiles, est voué aux gémonies. Ruée donc sur le cobalt, le nickel, le lithium et autres métaux rares. Que faire des mineurs des mines de platine ? On les licencie. Lonmin a prévu 13400 licenciements dans ses mines de Rustenberg d’ici deux ans.

jacqueline derens
retraitée
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le platine est indispensable pour les pots à échappements des moteurs diesel et rendre les émissions des gaz moins polluants. Mais une technologie chassant l’autre, tous les constructeurs automobiles se mettent à fabriquer des véhicules électriques et donc la demande en platine a chuté vertigineusement ses six dernières années et le profit pour les compagnies minières n’est plus ce qu’il était.

 C’est dramatique pour l’emploi dans la ceinture de platine sud-africaine autour de la ville de Rustenberg. La compagnie Lonmin envisage la fermeture de plusieurs puits et annonce le licenciement de 13400 mineurs dans les deux ans à venir. La nouvelle a fait l’effet d’une bombe dans un secteur déjà très touché par la chute de la demande mondiale et traumatisé par le drame de Marikana, quand la police a tiré sur les mineurs en grève le 16 août 2012.

 A la suite du conflit, les mineurs avaient massivement adhéré au syndicat AMCU (Association of Mineworkers and Construction Union), rival du NUM, Syndicat national des mineurs, affilié à la fédération COSATU, qui n’avait su comprendre les demandes des mineurs les moins payés et qui font le travail le plus dangereux en forant la roche. Le secrétaire d’AMCU, Joseph Mathunjwa, syndicat qui représente 70% des mineurs syndiqués vient d’annoncer que son syndicat est prêt à mettre toutes les mines autour de Rustenberg à l’arrêt si Lonmin poursuit son projet de licenciements. « Nous allons utiliser ce que nous avons à notre disposition, c’est à dire notre pouvoir. Nous frapperons où cela fait le plus mal »

 De son côté le gouvernement, confronté à un chômage massif et une crise dans le secteur minier a crié au scandale. Pour le Ministre des Mines, Gwede Mantashe « c’est un exemple évident d’une entreprise qui se moque des résultats de cette décision insensée qui ajoute la douleur à l’insulte ». Le Num et le Cosatu ont déjà annoncé qu’ils manifesteront contre les licenciements le 17 août. La réaction du gouvernement et du Cosatu avait permis de limiter le nombre de licenciements dans un conflit qui les avait opposé à une autre multinationale, Anglo American Platinum en 2013 et qui prévoyaient 14000 licenciements.

 Joseph Matunjwa déplore que les mineurs soient toujours confrontés aux même problèmes : la dangerosité du métier et un patronat qui met les profits avant tout. Les commémorations du massacre de Marikana, six ans après la tuerie du 16 août 2012, auront encore un goût amer pour les veuves et victimes qui attendent toujours les compensations financières promises.

 Rappel : Les Voix des veuves de Marikana par Jacqueline Dérens ; Editions Clara Magazine

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
L’« année zéro » de la diplomatie allemande
La Russie vient de donner une rude leçon de géopolitique à l’Allemagne en lui rappelant sa vulnérabilité militaire et économique. Pour la diplomatie allemande, qui a misé sur la carte russe pendant vingt ans, l’humiliation est profonde, et le constat brutal. Premier volet de notre série sur « l’adieu au pacifisme » outre-Rhin.
par Thomas Schnee
Journal — Liberté d'expression
Un retour sur l’affaire Rushdie
Alors que Salman Rushdie a été grièvement blessé vendredi 12 août, nous republions l’analyse de Christian Salmon mise en ligne en 2019 à l’occasion des trente ans de l’affaire Rushdie, lorsque l’ayatollah Khomeiny condamna à mort l’écrivain coupable d’avoir écrit un roman qu’il jugeait blasphématoire. Ce fut l’acte inaugural d’une affaire planétaire, sous laquelle le roman a été enseveli.
par Christian Salmon
Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule : « Beaucoup de travail et de questions »
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou
Journal
Perquisition chez Trump : les documents ultra-confidentiels saisis par le FBI
L’inventaire de la perquisition menée par le FBI au domicile de Donald Trump, en Floride, a été rendu public vendredi. Les agents fédéraux ont saisi dans la villa de l’ancien président plusieurs documents classés top secret et diverses notes, dont l’une concerne Emmanuel Macron. Trump est soupçonné d’avoir mis en danger la sécurité nationale.
par Patricia Neves

La sélection du Club

Billet de blog
Face aux recommandations du GIEC, comment réconcilier l’écologie avec le nucléaire
L'écologie politique a toujours manifesté une aversion contre le nucléaire. Pourtant, cette source d'énergie décarbonée n'est pas dénuée d'intérêt. D'où vient alors ce désamour pour le nucléaire ? Le nucléaire devrait se guérir de deux maux: sa filiation militaire qui met en exergue sa dangerosité, et l'absence d'une vision stratégique renouvelée et forgée avec l'adhésion de la société.
par francois brechignac
Billet de blog
Réagir avant qu'il ne soit trop tard 2/4
L’avenir n’est plus ce qu’il était ! La guerre en Ukraine, la menace nucléaire, la crise alimentaire, le dérèglement climatique, les feux gigantesques de l’été, les inondations meurtrières, autant d’épisodes anxiogènes de la modernité face auxquels nous devons impérativement réagir. Ces désordres du monde constituent une opportunité à saisir pour modifier notre trajectoire
par HARPAGES
Billet de blog
Le piège du nucléaire
Maintenant que la France est en proie à des incendies en lien avec le réchauffement climatique, que notre pays manque de plus en plus d’eau et que notre président et ses ministres, après avoir renationalisé EDF, nous préparent un grand plan à base d’énergie nucléaire, il serait temps de mettre les points sur les « i ».
par meunier
Billet de blog
Le nucléaire sans débat
Où est le débat public sérieux sur l'avenir du nucléaire ? Stop ou encore ? Telle est la question qui engage les générations futures. Une enquête remarquable et sans concession qui expose faits et enjeux. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement