Je suis fatiguée du catastrophisme

Par un jour, pas un media sans une annonce de fin du monde. J’ai l’impression de lire Tintin en moins drôle. Pour l’été je voudrais des lectures plus revigorantes, des annonces  qui me réjouiraient parce qu’elles ne sonneraient plus le tocsin , la venue de mesures efficaces, intelligentes, raisonnables pour l’avenir de notre planète.

Je suis fatiguée d’entendre ma voisine m’affirmer qu’en achetant du yaourt dans un pot en verre, nous allons sauver la planète

Je suis fatiguée d’entendre mon garagiste me conseiller de changer ma voiture diesel pour un véhicule électrique, alors que dix ans plus tôt , le même m’avait conseillé l’achat d’un véhicule diesel.

Je suis fatiguée d’entendre mon entourage m’accuser de contribuer au réchauffement de la planète parce que je mange de la viande deux fois par semaine.

Je suis fatiguée d’apprendre que des médicaments sont responsables de nouvelles pathologies et que  d’autres médicaments tout aussi toxiques vont les guérir

Je suis fatiguée de pleurer à regarder mourir les ours polaires sur une banquise qui rétrécit

Je suis fatiguée des publicités qui voudraient me faire acheter ce dont je n’ai pas besoin

Je suis fatiguée d’entendre les discours vagues et creux de ceux qui nous dirigent

 Je suis fatiguée d’apprendre que des députés votent tout et n’importe quoi, comme le CETA un désastre annoncé pour notre agriculture.

Je suis fatiguée d’apprendre que l’on traîne en justice des maires qui s’opposent à l’usage des pesticides sur le territoire de leur commune.

 Je suis fatiguée de lire les tweets imbéciles et dangereux du clown de la Maison Blanche

Je suis fatiguée  d’apprendre que la Méditerranée est devenu un cimetière pour ceux que la misère, la guerre obligent à quitter leur pays

Je suis fatiguée de tous les charlatans qui voudraient me faire croire que la lune est une crêpe

 En fait je ne suis pas fatiguée , je suis en colère !

 Parce que :

 Total vient de découvrir un gisement pétrolier au large du Cap de Bonne Espérance ! Tout le monde applaudit sauf les baleines qui passent par là au mois d’août.

 Les grandes compagnies minières, Glencore, BHP , Anglo-American se demandent s’il vaut mieux investir dans le lithium, le cobalt, ou le platine pour les batteries des véhicules électriques ou  à piles à combustible (hydrogène). La question est de savoir quelle option est la plus rentable, la destruction de l’environnement et l’exploitation des enfants ne font pas partie des paramètres.

La centrale à charbon de Medupi (Afrique du Sud), financée par le FMI et les banques occidentales, à force de retards , de malfaçons, de corruption va finir par coûter le double de la somme initiale et il faudra  exploiter de nouvelles mines pour nourrir le monstre.

 Il suffirait que ceux qui dirigent le monde aient le courage politique de dire non à la finance et aux lobbys, qu’ils osent faire de la politique au lieu de laisser l’économie décider du sort du monde et que le bien commun soit leur guide.

 Il suffirait d’en finir avec le discours culpabilisant et répressif pour que chacun comprenne que notre planète est unique, qu’elle est notre bien commun et que nous devons la protéger. 

 Pour que je ne sois plus ni fatiguée, ni en colère, il suffirait de peu de choses en somme : des mesures de bon sens, comme améliorer les transports en commun, rénover le réseau ferré, rétablir les trains de nuit, le fret ferroviaire, isoler les HLM, planter des arbres, favoriser les jardins partagés, libérer notre imagination pour redonner du goût à la vie…

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.