Jacques Cuvillier
Abonné·e de Mediapart

96 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 sept. 2014

Jacques Cuvillier
Abonné·e de Mediapart

Présumé coupable : la mauvaise farce continue

Le film « présumé coupable » de Vincent Garencq et Christophe Rossignon avec Philippe Torreton est à nouveau programmé par France 3. Il l'avait déjà été le 8 septembre 2011, et France 3 n'avait pas hésité à le présenter dans ses programmes comme un documentaire ce qui est une faute de déontologie, voire d'honnêteté. Parce qu'il s'agit en réalité d'une pure fiction fondée sur le livre d'un ancien accusé et qui est très éloignée de la réalité de l'affaire d'Outreau.

Jacques Cuvillier
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le film « présumé coupable » de Vincent Garencq et Christophe Rossignon avec Philippe Torreton est à nouveau programmé par France 3.

 Il l'avait déjà été le 8 septembre 2011, et France 3 n'avait pas hésité à le présenter dans ses programmes comme un documentaire ce qui est une faute de déontologie, voire d'honnêteté. Parce qu'il s'agit en réalité d'une pure fiction fondée sur le livre d'un ancien accusé et qui est très éloignée de la réalité de l'affaire d'Outreau.

France 3 récidive : rien dans l'annonce du film ne laisse entendre qu'il s'agit d'une fiction. La chaîne se montre donc partisane et fait en sorte d'entretenir le mythe. Dans quel but ?

Ce film est conçu pour révolter et il y parvient. Il n'est que de se souvenir de l'effet qu'il a produit sur Bertrand Tavernier qui a dérapé lors d'une émission « C à vous » de France 5 au cours de laquelle il a déclaré « Quand vous voyez le film, je ne suis pas pour la peine de mort, mais c'est quelqu'un que vous avez envie d'exécuter, le juge d'Outreau ».

Cela lui a valu un procès qu'il a naturellement perdu et il a été condamné à une amende.

Voir le compte-rendu de l'audience sur Village de la Justice

La ligne de défense de Bertrand Tavernier s'articulait sur le fait qu'il aurait eu une réaction à l'encontre d'un personnage de film de fiction et non à l'encontre d'un magistrat bien réel en la personne de Fabrice Burgaud. De leur côté, Vincent Garencq et Christophe Rossignon, la main sur le cœur, ont défendu leur liberté de création et les libertés qu'ils ont prises en vue de cette fiction.

Il reste qu'ils n'ont pas changé le nom du magistrat du film, arrangé pour être le plus odieux possible, et c'est donc bien la personne de Fabrice Burgaud qui est injustement offensée dans l'histoire.

C'est d'autant plus pervers que nombre d'articles présentent le film comme l'histoire véridique de l'huissier de l'affaire d'Outreau, ce qui se fait en toute connaissance de cause – à moins que les auteurs des programmes cinématographiques et télévisuels soient totalement incompétents. Il s'agit dont une fois de plus d'un mensonge qui vient encore alimenter la mauvaise farce que constitue l'histoire de l'affaire d'Outreau telle que le public croit la connaître.

Voir éventuellement les documents de ce dossier pour les chercheurs

ou le blogde Caprouille

Lire aussi (ajout du 07 sept)

Jonathan Delay, victime dans l'affaire d'Outreau, s'insurge contre la diffusion sur France3 du film mensonger «Présumé Coupable»

De Frédéric Vallandré :

Présumé coupable, quand le cinéma réécrit l'affaire d'Outreau

et de Marie-Christine Gryson :

 Enfants victimes et acquittés : deux vérités judiciaires incompatibles ?

Une plainte nécessaire contre Bertrand Tavernier pour incitation au crime, arguments de ses avocats

La plainte de Fabrice Burgaud pour démystifier Outreau.

Les conséquences désastreuses du film « Présumé coupable »

Bertrand Tavernier condamné, Fabrice Burgaud dédommagé.

Outreau : F.Burgaud/B Tavernier, la mauvaise foi d'un grand Monsieur

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica
Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho