Jacques Cuvillier
Abonné·e de Mediapart

96 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 mai 2014

Jacques Cuvillier
Abonné·e de Mediapart

Dernier procès d'Outreau : plaidoyer public de l'avocat d'une partie civile

Dimanche 18 mai, de nombreuses personnes dont je suis, ont reçu un courrier courageux, preuve que le traitement judiciaire de l'affaire d'Outreau est bien reparti. Il signale surtout que le 3ème procès prévu à Rennes en mai-juin 2015 est pris en compte dores et déjà par un avocat qui se dit passionné par son métier (twitter). Il est le Conseil de l'une des parties civiles, à savoir Jonathan, 3ème victime de la fratrie Delay-Badaoui.Il s'agit de Me Patrice Reviron avocat au barreau d'Aix en Provence qui a donc effectué un envoi en nombre d'un courrier que je transfère ci-dessous auquel il associe un lien pour un texte qu'il a intitulé : « Plaidoyer pour un appel à la raison dans l'affaire d'Outreau »Il s'agit à la lecture de cette démonstration, de décrypter les manipulations du dossier qui ont permis la tentative réussie par la défense d'exempter Daniel Legrand d'une quelconque participation à cette affaire d'Outreau. De fait, il a été acquitté. Me Reviron pour sa part, démonte à partir du dossier revisité par la raison, tous les arguments de la défense pour justifier les siens qui rejoignent ceux des magistrats : le jeune homme était bien concerné par le renvoi aux assises pour les deux premiers procès, en tant que majeur au moment des faits, et également pour ce troisième procès d'assises pour la période où il était mineur.La publication d'une première plaidoirie d'introduction sur le bien fondé de la présence de Daniel Legrand dans cette affaire arrive une année avant son procès. Il semble que cela soit indispensable pour déconditionner l'opinion encore marquée par cette idée qu'il serait victime d'une erreur sur la personne.

Jacques Cuvillier
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dimanche 18 mai, de nombreuses personnes dont je suis, ont reçu un courrier courageux, preuve que le traitement judiciaire de l'affaire d'Outreau est bien reparti. Il signale surtout que le 3ème procès prévu à Rennes en mai-juin 2015 est pris en compte dores et déjà par un avocat qui se dit passionné par son métier (twitter). Il est le Conseil de l'une des parties civiles, à savoir Jonathan, 3ème victime de la fratrie Delay-Badaoui.

Il s'agit de Me Patrice Reviron avocat au barreau d'Aix en Provence qui a donc effectué un envoi en nombre d'un courrier que je transfère ci-dessous auquel il associe un lien pour un texte qu'il a intitulé : « Plaidoyer pour un appel à la raison dans l'affaire d'Outreau »

Il s'agit à la lecture de cette démonstration, de décrypter les manipulations du dossier qui ont permis la tentative réussie par la défense d'exempter Daniel Legrand d'une quelconque participation à cette affaire d'Outreau. De fait, il a été acquitté. Me Reviron pour sa part, démonte à partir du dossier revisité par la raison, tous les arguments de la défense pour justifier les siens qui rejoignent ceux des magistrats : le jeune homme était bien concerné par le renvoi aux assises pour les deux premiers procès, en tant que majeur au moment des faits, et également pour ce troisième procès d'assises pour la période où il était mineur.

La publication d'une première plaidoirie d'introduction sur le bien fondé de la présence de Daniel Legrand dans cette affaire arrive une année avant son procès. Il semble que cela soit indispensable pour déconditionner l'opinion encore marquée par cette idée qu'il serait victime d'une erreur sur la personne.

Lettre de Me Patrice Reviron :

A tous, que vous soyez amis, journalistes, Confrères, magistrats,

En ce 18 mai, je vous invite à vous plonger au cœur de notre histoire judiciaire.

D'avance, je prie tous ceux qui vont recevoir ce mail d'excuser sa teneur impersonnelle.

 L'importance de ce qu'il contient me permet d'en souhaiter la diffusion la plus large possible et c'est la raison pour laquelle j'ai opté pour un mail collectif que vous pourrez faire circuler librement.

 Je vous laisse le soin de lire, à partir du lien ci-dessous, le document que vous y trouverez.

 Il s'agit d'un plaidoyer public, résurgence d'une pratique des avocats depuis plus de quatre cents ans (1583 pour le premier recueil transcrivant un plaidoyer connu) et qui a semblé tomber en désuétude depuis plus d'un siècle.

 L'affaire dite "d'Outreau" dont il est question ici m'est apparue idéale pour la reprise de cette tradition, en raison de la complexité de ce dossier, de son importance dans notre mémoire collective et de l'idée répandue que tout a été dit.

 Internet, j'en suis certain, est un outil qui favorisera la ré-émergence de cette invitation au dialogue intérieur avec chacun d'entre vous.

 Je remercie d'avance tous ceux d'entre vous qui auront lu ce document et qui l'auront trouvé pertinent, de diffuser le plus largement possible le lien qui se trouve ci-dessous via Facebook, Twitter, mail et tous les réseaux, virtuels ou non, quels qu'ils soient.

Très chaleureusement,

Patrice Reviron
Avocat

Voici le lien où vous trouverez le Plaidoyer pour un appel à la raison dans l'affaire dite d'Outreau:  https://bit.ly/1nV6GNH

N'hésitez pas à me suivre sur twitter et à RT l'annonce du 18 mai: https://twitter.com/PatriceReviron

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
Le jour où le post-fascisme a pris le pouvoir en Italie
Le parti de Giorgia Meloni a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre. La coalition de droite devrait obtenir une majorité absolue au Parlement. Le résultat de décennies de confusionnisme et de banalisation du fascisme dans lesquels se sont fourvoyés tous les mouvements politiques de la péninsule.
par Ellen Salvi
Journal — Europe
« La droite fasciste n’a jamais disparu de la société italienne »
L’historienne Stéfanie Prezioso explique ce qui a rendu probable l’accès d’une post-fasciste à la tête du gouvernement italien. De Berlusconi en « docteur Frankenstein » au confusionnisme propagé par le Mouvement Cinq Étoiles, en passant par le drame des gauches, elle revient sur plusieurs décennies qui ont préparé le pire.
par Fabien Escalona
Journal — Santé
En Mayenne : « J’ai arrêté de chercher un médecin traitant »
En Mayenne, des centaines de personnes font la queue pour un médecin traitant. Dans ce désert médical, le nombre de médecins n’est pas suffisant face à une énorme demande. Inciter les médecins à s’installer dans des zones sous-dotées ne suffit peut-être plus. Certaines voix prônent une autre solution : la contrainte. 
par Célia Mebroukine
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
« Avoir 20 ans en Ukraine » : un témoignage plus nuancé
Dans son édition du 12 septembre 2022, l'équipe de « C dans l'air » (France 5) diffusait un reportage de 4 minutes intitulé : Avoir 20 ans à Kiev. Festif, le récit omettait que ces jeunes ukrainiens font face à des impératifs bien plus cruels. M'étant aussi rendu en Ukraine, j'écris à Maximal Productions un email ré-adapté dans le présent billet afin de rappeler une réalité moins télégénique.
par vjerome
Billet de blog
La gauche en France doit sortir de son silence sur la guerre en Ukraine
[Rediffusion] La majorité de la gauche en France condamne cette guerre d'agression de l'impérialisme russe, demande le retrait des troupes russes de l'Ukraine. Mais en même temps reste comme paralysée, aphone, abandonnant le terrain de la défense de l'Ukraine à Macron, à la bourgeoisie.
par Stefan Bekier
Billet de blog
Ukraine : non à la guerre de Poutine
Face à la guerre, la gauche au sens large a pris des positions divergentes, divergences largement marquées par des considérations géopolitiques. Le mot d'ordre « non à la guerre de Poutine » permet d'articuler trois plans : la résistance des Ukrainiens contre l'agression russe, les mobilisations contre la guerre en Russie, la course aux armements.
par denis Paillard
Billet de blog
Chéri, je crois qu’on nous a coupé le gaz !
Depuis quelques mois, la discrète Roumanie ravitaille le reste du monde. Le plus grand port de la mer noire s’érige au nom de Constanța. Les affaires battent leur plein. Les céréales sont acheminées dans des wagons sans fin. Aujourd'hui, comment vit-on dans un pays frontalier à l'Ukraine ? Récit de trois semaines d'observation en Roumanie sur fond de crise énergétique et écologique.
par jennifer aujame