Romstorie: le temps des salauds

Lente et inexorable dérive de l’extrême gauche vers l’extrême droite, petits pactes germano-soviétiques, affaires de gros sous qui prennent les Roms en otage, enfants qui pleurent et les mères qui deviennent folles d’épuisement. Impatient d'envoyer les pelleteuses, le maire communiste de Gennevilliers revendique ouvertement l'apartheid et l'assainissement de son territoire.

27 avril 2017 : Le temps des salauds

Dans l’ouvrage de Gérard Davet et Fabrice Lhomme « Un président ne devrait pas…», paru l'an dernier aux éditions Stock, le Président de la République a confié aux deux journalistes

- " Les élus de gauche et du Parti communiste dans le 93 nous disent en privé, il faut nous débarrasser des Roms" …

Il a suffi d’attendre quelques mois, de passer du 93 au 92, de la Seine Saint Denis aux Hauts-de- Seine, pour passer de la demande confidentielle à la revendication publique et revendiquée de l’apartheid.

A Gennevilliers, la ville où Mélenchon a fait son meilleur score en Ile de France dimanche dernier, le maire communiste  Patrice Leclerc et son conseil municipal, avec écharpes et banderoles, ont organisé des barrages depuis ce matin sur la Route nationale 315 pour mettre la pression sur les pouvoirs publics afin de hâter le démantèlement d’un bidonville à proximité de cette nationale. Sans plus attendre, contre ces femmes et ces enfants roms, le maire veut lâcher ses pelleteuses. Le maire veut du propre, il veut assainir son territoire. 

Lente et inexorable dérive de l’extrême gauche vers l’extrême droite, petits pactes germano-soviétiques, affaires de gros sous qui prennent les Roms en otage, enfants qui pleurent et les mères deviennent  folles d’épuisement.

Les troupes militantes et électorales de Le Pen sont en grande partie constituées d’anciens électeurs et militants du Parti Communiste Français. Les derniers qui s’attardaient encore sous la faucille et le marteau se rangent à présent en masse sous la torche à pointe et se dirigent avec écharpes et banderoles vers Saint Cloud. Un vieux tortionnaire à l’œil crevé leur souhaite la bienvenue aux grilles de son château.

Nous y sommes. Il est venu le temps des salauds.

http://www.leparisien.fr/gennevilliers-92230/gennevilliers-la-n315-bloquee-depuis-6h15-ce-matin-27-04-2017-6894162.php#xtor=AD-1481423554

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.