mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart dim. 29 mai 2016 29/5/2016 Dernière édition

Homophobie : à la riposte!

On peut penser ce qu’on veut du mariage en général, et j’en pense beaucoup de mal, il n’y a maintenant pas à tergiverser. Il y a un temps pour les idées, il y a un temps pour la bagarre. L’heure n’est plus aux débats, elle est à la riposte.

On peut penser ce qu’on veut du mariage en général, et j’en pense beaucoup de mal, il n’y a maintenant pas à tergiverser. Il y a un temps pour les idées, il y a un temps pour la bagarre. L’heure n’est plus aux débats, elle est à la riposte. Perdre sur cette loi serait donner une victoire aux porteurs historiques de la plus virulente homophobie : les religions, la face noire des religions, celle qui sous couvert de valeurs (en réalité du dessein supposé de leurs dieux) prêche la honte, l’exclusion, la haine de soi, le désespoir, le renoncement à être soi et quand le bûcher ou la lapidation deviennent impraticables ont recours au… suicide.

 

Tout ce que ce pays compte de réactionnaires de toute eau (bénite) est aujourd’hui sur le pied de guerre. Mitres en tête, ils, elles se déchaînent partout où leur est donnée la parole et partout où ils peuvent la prendre, jusque sous les préaux des écoles privées. Si prompts à prétendre défendre les enfants, ils, elles n’ont cure de l’effet que peuvent avoir leurs insinuations et les invectives qu’elles autorisent, sur les jeunes lesbiennes, gais, bisexuel/les, transexue/les qui les subissent. Et leurs appels implicites au rejet, à la discrimination, au mépris vont nourrir tout autre chose dans les consciences qui les écoutent, que le sentimentalisme caritatif dont ils se gargarisent d’ordinaire.

Politiquement ils veulent rejouer la mobilisation des années 82 en défense de l’école privée, lorsqu’ils obtinrent de Mitterrand qu’il renonce au grand service public unique de l’école laïque et obligatoire. Pour l’institution catholique romaine, c’est son statut historique dans la France-fille-aînée-de-l’église qui finit de se déliter. Après cette bataille qu’elle va perdre au moins en partie, elle ne sera plus officiellement que ce qu’elle est déjà dans les têtes, un courant religieux parmi d’autres et pas le plus ouvert.

La droite se mobilise aussi, cahin-caha, emportée par les objurgations des moralistes de tous poils et sa propre culture machiste, sexiste et homophobe. Elle se mobilise sur cette question histoire d’embarrasser une « gauche » dont elle a bien du mal à critiquer la politique libérale. Le « mariage gay » fait l’affaire et, cynisme aidant, on entend ses ténors prôner une « amélioration substantielle » du PACS que, dans les mêmes termes, ils avaient tout aussi virulemment combattu il y a douze ans !

Cela autorise Marine Le Pen à la jouer plus fine, moderniste, en étant pour la manif du 13, sans y aller. Car il n’est pas dit que ce déferlement stupide ne jouera pas demain contre la droite en la ringardisant comme ce fut le cas après le PACS. Les pays où le mariage a été ouvert à tous n’ont sombré ni dans la polygamie ni dans l’inceste, ni même (hélas !) dans le désordre amoureux.

 

Il en est de gauche qui vont à la rescousse, merci Jospin, Collomb et autres. Ils prêchent doctement (la gauche est docte là où la droite aboie) un « ordre symbolique » rapidement pioché dans une psychologie tout aussi rapidement pensée. Leur ordre symbolique se résume à la conjugalité nucléaire (papa, maman, fifille et fiston) bien hétérosexuée, bien normée et bien datée.

Ce n’est jamais qu’une resucée du sexisme. Le sexisme est une vision du monde qui ordonne l’humanité à partir du sexe biologique qui vient « justifier » toutes sortes d’institutions, de hiérarchies, d’assignations. Les femmes en ont fait historiquement les plus gros frais. Cette gauche ne se conduit jamais qu’en béquille théorique d’un ordre dominant qui défaille. Elle pourrait se soucier plutôt du million 7 de familles monoparentales, le plus souvent sous la responsabilité de femmes seules, vouée aux sous-salaires, au plafond de verre professionnel, aux temps partiels contraints, au chômage, à la pénurie de places en crèche, garderies et centres de loisirs.

Ce cirque serait pitoyable si les effets n’en étaient exécrables.

 

Pendant ce temps, Hollande poursuit sa politique libérale, escomptant ne pas avoir trop (Depardieu aidant aussi) à s’en défendre. En posture de chantre des libertés et de la modernité, il peut même dans ce vacarme homophobe, en rabattre sur sa loi et tenter, en douce, de faire passer la PMA à la trappe.  Qu’importe pense-t-il : il fustige l’homophobie.

 

Car elle se déchaîne, l’homophobie. Une homophobie haineuse, graveleuse, largement sous-estimée jusqu’ici. Une homophobie quasiment criminelle quand on sait qu’une tentative de suicide sur quatre de jeunes de moins de 25 ans est liée à l’orientation sexuelle ! Une homophobie qui inhibe, exclue, blesse et tue. Une homophobie qui offense non seulement les personnes LGBT mais aussi toutes celles et ceux qui leur sont solidaires.

C’est cette homophobie sous ses oripeaux les plus divers qui va s’exprimer dimanche. C’est elle qu’il va falloir combattre en étant nombreux à manifester les 19 (dans les régions) et 27 (à Paris), pour faire déjà adopter cette loi, ensuite pour amplifier la prise de conscience du fléau social homophobe, celui dont parlent sans toujours le nommer mes comparses du beau film de Sébastien Lifshitz « les invisibles ».

Une fois cette bataille menée à bien, nous reprendrons les discussions.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Quand je lis le scandaleux passage

Une homophobie quasiment criminelle quand on sait qu’une tentative de suicide sur quatre de jeunes de moins de 25 ans est liée à l’orientation sexuelle !

... il me vient la réflexion suivante : COMBIEN DE SUICIDES A CAUSE DE CETTE IMBECILE CAMPAGNE ANTI-BISEXUALITE ?

Personne n'est ou ne devient "UN HOMOSEXUEL" ou "UNE HOMOSEXUELLE" !
Homosexuel est une pratique, un adjectif, un amour, une tendance momentanée...
Croire ou vouloir faire croire en une ORIENTATION BIOLOGIQUE est reconstruire une nouvelle forme de fascisme biologique !
A l'envers !
Chacun est et sera libre toute sa vie de choisir s'il veut jouir devant ou derrière, en haut ou en bas !
Chacun est libre de ses amours !
Quand le combat pour la libre BISEXUALITE aura fait taire les imposteurs hétérophobes qui EXIGENT DE CHOISIR SON CAMP "HETERO ou HOMO"..... les jeunes se sentiront beaucoup mieux !
Mais il fallait bien cette alliance historique entre la couche hétérophobe de l'innovoisie esclavagiste et la bourgeoisie bancocrate mondiale.

Les militants du FHAR s'ils revenaient - pour les morts - ou s'ils retrouvaient leur innocence, leur honnêteté, leur pureté , leur volonté révolutonnaire de 1973 seraient épouvantés de voir ce qui se passe !!!

AU LIEU DE SE BATTRE POUR LA MAJORITE à 16 ans... (comme le faisait le FHAR comme une de ses priorités) .... au lieu de se battre pour la majorité à 14 ans.... ou pour les DROITS POLITIQUES POUR TOUS LES HUMAINS..... les voilà qu'ils se battent pour
- leur prétendu DROIT aux enfants (pas le DROITS des enfants.... non .... celui de la PARENTOISIE !!)
- le droit à l'ADOPTION COLONIALE

- le DROIT AUX VENTRES d'ESCLAVES.... du tiers-monde...

LE NPA DEGENERE COMPLEMENT...... QU'ils partent tous au Front de Gauche... AVOUER LEUR REFORMISME DEFINITF et leur ralliements aux partis colonialistes...

Pour le reste..... un enfant a UN père et UNE mère....
Et si DEUX personnes de même sexe s'aiment ..... ILS DEVRONT PASSER UN CONTRAT DE VIE avec une MERE si ce sont deux hommes ou avec un PERE si ce sont deux femmes....
Quand deux être humains VEULENT un enfant.... ils ne vont pas fabriquer VOLONTAIREMENT un orphelin !!

QUANT AU TIERS MONDE !!!
BAS LES PATTES
TROUPES OCCIDENTALES DEGAGEZ !
LE SMIC POUR L'AFRIQUE et les enfants d'Ethiopie cesseront d'être l'objet du TRAFIC d'ESCLAVES des ambassades de France !

...
COMPLEMENTS
dimanche 26 juin 2011 Homosexualité, homophobie, hétérophobie. Nous sommes tous des bis ! La révolisation mondiale empêchera les malades hétérophobes de s'acheter des enfants-jouets !

220px-Hoover-JEdgar-LOC.jpg

sur Facebook, et à l'occasion de la loi sur la mariage à New York, invité sur un mur, je dépose un commentaire.

Ce débat est d'une complexité qui interdit les discussions de café du commerce, les préjugés d'origne pseudo-moral ou religieux.
1° Chacun est libre d'aimer qui il veut et de faire résonner ses zones érogènes sans agression en partageant cela avec une personne qu'il ou elle admire.(quels que soient les sexes des personnes qui s'AIMENT, à deux ou à TROIS !!)

Les homophobes sont malades psychologiquement.
Beaucoup d'entre eux - comme le Moyen Age catholique ou le dirigeant malade du FBI l'ont prouvé sont des gens attirés par des hommes mais qui ont peur de leurs sentiments et DONC qui attaquent en tant que fascistes ceux qui leur ressemble.
CITATION
++
Depuis les années 1940, circulaient des rumeurs mal étayées selon lesquelles Hoover était homosexuel4. On a émis l'hypothèse que Clyde Tolson, directeur adjoint du FBI qui devait être son héritier, peut aussi avoir été son amant5.
++
lire le reste de l'article
http://fr.wikipedia.org/wiki/J._Edgar_Hoover

Le début de cet article wiki - TROP prudent - nous montre un ENNEMI de la pratique homosexuelle qui la pratiquait lui même.
Beaucoup de ceux qui crient sont eux mêmes TROP TROUBLES pour débattre sincèrement.
Qu'ils se taisent et commencent par réfléchir avec EUX-MEMES.

2° Les "homosexuels" n'existent pas.
Ils sont DES BISEXUELS qui aiment des gens de leur propre sexe.
MAIS qui s'INTERDISENT d'aimer des gens de l'autre sexe.
En conséquence, un GRAND NOMBRE de ceux qui se disent HOMOSEXUELS sont en réalité des BISEXUELS HETEROPHOBES.
Ils ont une névrose du même type que celle des HOMOPHOBES mais qui - elle - se porte sur les relations avec l'AUTRE SEXE.
Si un homme prétend qu'il ne pourra JAMAIS faire de câlin avec une femme c'est qu'il est PSYCHOLOGIQUEMENT MALADE.
Si une femme prétend qu'elle ne pourra jamais faire de câlin à un homme c'est qu'un TRAUMATISME L'A RENDU PSYCHOLOGIQUEMENT MALADE.

Il faut donc faire la différence entre les BI sains et les BI malades.
Le deuxième groupe prétend qu'ils sont HOMOSEXUELS.
Cela est absurde.
ils sont des hétérophobes homosexuels.

3° Cela nous amène à la question de la PARENTE.
Les BIS NEVROSES qui refusent l'AUTRE SEXE veulent des ENFANTS QUI ONT DEUX PERES OU DEUX MERES.
Ce sont des crétins.

Personne ne pourra jamais changer cela : l'être humain a UN PERE ET UNE MERE.

Si un milliardaire homo se clone lui-même, ses enfants seront les enfants de son propre père et de sa propre mère.

MAIS LES HETEROPHOBES veulent NIER LE RÔLE DE L'AUTRE SEXE.

C'est cela que cache cette question du mariage.

4° Après la révolution, les gens qui le voudront pourront à deux, à trois, à quatre - CE N'EST PAS NOTRE AFFAIRE - faire des CONTRATS D'AMOUR.
Mais ces contrats ne POURRONT PAS TOUCHER A LA QUESTION DE LA PARENTEE !!!!!!!!

5° Les enfants n'appartiennent à PERSONNE.
Face à un ENFANT VOUS N'AVEZ AUCUN DROIT mais uniquement des DEVOIRS.
Cela devra être développé par l'analyse de la CLASSE PARENTOISE. Les parents qui considèrent leurs enfants comme des ESCLAVES.
Esclaves économiques ou esclaves affectifs.

6° La question de l'héritage, concernant les CLASSES SPOLIATRICES sera balayée par la REVOLUTION MONDIALE.
Quelqu'un qui n'a que 1000 euros par mois à consommer n'est pas concerné par ces questions d'héritage.

7° Plus généralement, les cadeaux faits par la bourgeoisie mondiale à la CLASSE INNOVOISE (chanteurs, artistes, acteurs) MALADE DE L'HETEROPHOBIE formée de malades névrosés qui veulent - par grossesses COMMERCIALES s'ACHETER DES ENFANTS JOUETS cesseront quand nous auront RENVERSE CETTE BOURGEOISIE.
Depuis les années 1980 la bourgeoisie a décidé de s'attaquer à la FORMOISIE (fin des 30 Glorieuses)
Ils ont remplacé le mineur anglais par le malade hétérophobe Elton John. C'est cela que CACHE TOUTE CETTE OPERATION !!!

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile.
Je m'abonne

L'auteur

Jacques Fortin

retraité, après mille et un boulots
avignon - france

Le blog

suivi par 68 abonnés

Révolutions