Liban, Emmanuel Macron dérape !

Le Liban est un pays martyre entouré de nombreux amis qui ne rêvent que de le dévorer ...

Liban, Emmanuel Macron dérape !

Le Liban est un pays martyre entouré de nombreux amis qui ne rêvent que de le dévorer et de le rayer de la carte du proche Orient.

Après des années de guerre civile, une crise économique et financière qui frappe durement les Libanais, l'explosion du port de Beyrouth vient de lui porter un coup terrible.

L'enquête révélera sans doute que le nitrate d'ammonium a été " aidé " dans son explosion par de gentils explosifs qui n'avaient en réalité qu'un lointain cousinage avec des feux d'artifices ...

Une nouvelle fois la chaine des responsabilités risque fort de se perdre dans les méandres obscures des milices communautaires fortement armées dont le Liban a le secret ...

C'est dans ce contexte de crise politique et financière que le Président de la République a décidé de se rendre à Beyrouth pour témoigner, selon ses propres termes le soutien et l'amitié de la France au "peuple libanais" .

Il reste à savoir si le " peuple libanais " est une réalité sociologique ou un mot valise vide de sens qui s'efface derrière l'appartenance à une communauté religieuse .

Emmanuel Macron a eu raison de se rendre au Liban .

C'est un geste fort , il est d'ailleurs le seul chef d'Etat a l'avoir effectué, il marquait ainsi le retour de la diplomatie française au proche et moyen Orient, qui ces dernières années a trop souvent " collé " aux Américains et a ainsi perdu toute crédibilité propre !

Mais le discours de Macron dans les rues de Beyrouth et à la résidence des Pins laisse pantois !

Emporté par son pathos lyrique habituel, il a fustigé sans nuances les dirigeants libanais qui , on le sait , ont une conception de la probité politique fort éloignée des règles de transparence scandinave...

Il existe d'ailleurs un Hadith du prophète qui semble avoir été repris en pratique par toutes les confessions religieuses libanaises :

" Quand tu distribue du miel, il n'est pas interdit de te lécher les mains "

Emmanuel Macron porté par l'émotion de la rue s'est " lâché " et a ignoré toutes les règles diplomatiques de la courtoisie, il a commis une faute sans appel qui va à l'encontre du but recherché.

Quelques bien pensants ont salué la hardiesse des propos du Président de République la comparant au " Vive le Quebec libre " de

Charles De Gaulle

, rien que ça !

Malheureusement E. Macron a ignoré le pacte confessionnel de 1943 qui demeure la meilleure garantie pour les Chrétiens, le critiquer voire le mettre en cause c'est livrer le Liban aux seuls Chiites et Sunnites et évincer les Chrétiens

De plus , les propos de Macron risquent fort d'apparaitre comme la volonté de la France de renouer avec l'époque de son Mandat de la SDN qui ne fut pas de tout repos.

Certains Libanais auraient à ce titre signé une pétition pour le retour du Mandat de la France , certes !

Mais il s'agit là d'une minorité vraisemblablement chrétienne très loin de la réalité libanaise de 2020 où les milices du Hezbollah et autres milices sunnites tiennent le haut du pavé libanais.

Emmanuel Macron vient de prouver une nouvelle fois son amateurisme, il a commis une faute diplomatique majeure dans un proche et moyen Orient hyper-compliqué où il faut se garder de succomber aux émotions et avoir de bonnes intentions...

L'enfer en est pavée...l'Orient aussi !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.