EN MATIERE DE DISSUASION NUCLÉAIRE, GARDONS NOUS DE TOUTE UTOPIE !

Le discours du Président de la République à l'école de guerre le Vendredi 7 Février sur la dissuasion nucléaire...

EN MATIERE DE DISSUASION NUCLÉAIRE, GARDONS NOUS DE TOUTE UTOPIE !

P mérite une analyse objective, sans polémique car l'enjeu est d'importance.

En premier lieu le Président Macron souligne l'instabilité du monde actuel caractérisé par un recul des règles multilatérales et du droit, rien de bien nouveau c'est un adage immuable que de garder en mémoire que l'Histoire est toujours tragique pour les naïfs...

Emmanuel Macron appelle au désarmement nucléaire en application de l'article 6 du TNP, vaste programme !

Mais il oublie qu'un désarmement nucléaire donne un avantage de supériorité militaire aux gros bataillons que peuvent aligner des pays hyper peuplés comme la Chine ou l'Inde !

Ce serait un monde encore pus dangereux et instable que celui d'aujourd'hui !

Le désarmement nucléaire est un leurre pour la France !

C'est à juste titre que le Président appelle à reconstruire la confiance avec la Russie, on ne peut que l'approuver mais nombre de nos partenaires européens ne sont pas sur cette ligne.

Emmanuel Macron affirme aussi à juste titre que la France doit avoir un outil de défense complet, moderne, puissant !

Il réaffirme que la dissuasion ne peut jouer dans une riposte graduée, elle ne peut être une arme du champs de bataille , elle doit rester l'ultime recours de la défense de nos intérêts vitaux, en un mot la dissuasion est faite pour interdire toute attaque .

Mais si toutes ces positions correspondent à la position française depuis longtemps, l'idéologie européenne d'Emmanuel Macron revient in fine et risque d'avoir des conséquences directes sur notre capacité à agir en toute indépendance, ce qui est le propre de la dissuasion !

Emmanuel Macron affirme tout d'abord que " les intérêts vitaux français ont désormais une dimension européenne" or le propre des intérêts vitaux est de jamais être défini à l'avance : l'ennemi doit rester dans une interrogation perpétuelle !

Puis il franchit un cap qui s'inscrit dans une utopie dangereuse :
" Je souhaite que se développe un dialogue stratégique avec nos partenaires européens sur le rôle de la dissuasion nucléaire française dans notre sécurité collective "

Et il ajoute " Nos partenaires pourront êtres associés aux exercices des forces françaises de dissuasion ... ce dialogue stratégique et ces échanges participeront au développement d'une culture stratégiques entre Européens"

Cette position est INACCEPTABLE car elle conduira à un total blocage avec nos partenaires européens qui exigeront d'être associés à la décision ultime !

Cette une faute idéologique extrêmement préjudiciable à notre indépendance et à notre crédibilité militaire .

De plus elle va accroître les tensions - déjà très grandes - entre la France et l'Allemagne. L'Allemagne qui nourrit de sombres visées sur notre siège permanent au Conseil de Sécurité !

Macron devrait enfin apprendre que les Etats n'ont pas d'amis et que l'utopie et les bons sentiments sont des fautes irresponsables dans les relations internationales !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.