UN GOUVERNEMENT D'ANNONCES

Le gouvernement excelle dans l’art des annonces.

Le gouvernement excelle dans l’art des annonces.

On se rappelle très bien l'annonce tonitruante du candidat Macron sur la suppression de la Taxe d'Habitation ( TH ) sans que collectivités sachent comment elle serait compensée.

il faut savoir que cette TH représente entre 25 et 30% des recettes de fonctionnement des budgets communaux qui financent les écoles, les crèches, les équipements municipaux etc ...

Les technocrates ont une riche idée : augmenter les carburants en habillant la hausse d'une veste verte au nom de l'écologie mise à toutes les sauces .

Le résultat on le connait trop bien, ce fut la crise des gilets jaunes !

Lors de son discours de politique général devant l'Assemblée Nationale le gouvernement par la voix d'Edouard Philippe récidive, il annonce une baisse d'impôts pour les premières tranches, soit une baisse de 5 milliards d'euros , on ne peut que s'en réjouir pour les contribuables les plus modestes en termes de revenus.

Mais où trouver les 5 milliards ? C'est la question !

Réponse : dans les fameuses niches c'est possible . mais dans chaque niche sommeille d'un oeil un chien aux dents acérées ...

Gerald Darmanin en a la migraine ! Il marche sur des oeufs, c'est pour lui un sacré casse tête !

Cela prouve une méthode de gouvernement assez lamentable empreinte d'un réel amateurisme. On annonce et puis on verra où trouver les nouvelles rentrées fiscales ...

De plus annoncer le lancement " en même temps " de la réforme des retraites avec un cynisme total sur l'âge pivot de 62 ans qui ne permettra pas une retraite à taux plein, c'est rechercher les ennuis avec une totale inconscience !

Une seule conclusion : gros temps devant !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.