Privatisation de la Française des Jeux : une faute !

La privatisation de la Française des Jeux ( FDJ ) est un non sens ...

La privatisation de la Française des Jeux ( FDJ ) est un non sens et illustre l’absence de politique des jeux du gouvernement .

C’est un coup bas contre la filière hippique qui concourt à l’aménagement du territoire avec près de 100 000 emplois et fait vivre des régions entières.

La réalité est simple le gouvernement n’a d’yeux que pour la FDJ l'enfant de la direction du budget qui est devenue une véritable pompe à fric !

Et peu importe que les jeux de la FDJ créent des addictions dont le coût sera supporté par la sécurité sociale, l'essentiel est d'abord de récolter du " Cash ".

Pour le reste ou verra plus tard ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.