RETRAITE PAR POINTS : " QUE DIABLE ALLAIT-IL FAIRE DANS CETTE GALÈRE ? "

Les mouvements sociaux que connait notre pays en raison du projet du Président Macron...

Les mouvements sociaux que connait notre pays en raison du projet du Président Macron sur la retraite à points me rappelle les mots de Molière dans les Fourberies de Scapin :

" Que diable allait-il faire dans cette galère ? "

Il n'était pas difficile de savoir que la proposition du régime prétendument universel des retraites à points allait susciter une opposition frontale des régimes actuels, non seulement en raison de la quadrature du cercle de fondre 42 régimes en un, mais surtout en raison de la sensibilité du sujet qui à chaque modification provoque de multiples réactions : tous les épisodes de réforme l'ont prouvées.

Il n'est pas exagéré de dire que E. Macron a fait preuve d'amateurisme, une fois de plus d'ailleurs après la suppression de la Taxe d'Habitation lancée sans aucune étude d'impact et qui s'est terminée par la hausse des carburants pour compenser et par la révolte des gilets jaunes : un total gâchis !

Pour la retraite par points, il s'est laissé convaincre par des professeurs d'économie pétris de logiciels économétriques fondés sur sur des modèles mathématiques bien loin des réalités politiques et humaines.

Les choses sont assez simples, le régime des retraites à points est une méthode de calcul qui ne résout pas l'équilibre financier des retraites qui reste fonction du nombre des actifs par rapport aux retraités .

En réalité ,c'est une étatisation du système qui permettra à terme de le piloter par des décisions d'en haut qui s'appliqueront à tous !

Aujourd'hui au fil des jours la prodigieuse réforme Macron de retraite par points part en capilotade, les régimes spéciaux renaissent à foison et surtout la grève continue, le pays est un bateau ivre, la dérision de toute l'Europe !

Au lieu de prétendre qu’ils ne bougeront pas, le Président Macron et son Premier ministre feraient mieux de tirer les conséquences de leur échec, de retirer un projet qui ne résout rien mais provoque tensions et gabegie !

Ils pourront alors proposer des modifications du système actuel qui n'a pas échoué et peut être amélioré en maintenant les acquis !

A défaut leur démarche idéologique, pétri d'esprit de système, conduit le pays à l'affrontement, ils en seront les seuls responsables !!!

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.