Jacques Tessier
Animateur du collectif un-polar
Abonné·e de Mediapart

21 Billets

2 Éditions

Billet de blog 2 oct. 2013

Jacques Tessier
Animateur du collectif un-polar
Abonné·e de Mediapart

La banquise de l’arctique et les glaçons...

Tout a démarré hier soir. Après une journée harassante, je m’étais installé confortablement  sur le canapé du salon. Des efforts physiques excessifs pour mon âge avaient développé des tensions musculaires douloureuses dans certaines parties de mon corps, et pour les apaiser j’avais décidé d’utiliser une solution classique mais efficace : l’absorption d’un grand verre de Glenfiddich single malt.

Jacques Tessier
Animateur du collectif un-polar
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Tout a démarré hier soir. Après une journée harassante, je m’étais installé confortablement  sur le canapé du salon. Des efforts physiques excessifs pour mon âge avaient développé des tensions musculaires douloureuses dans certaines parties de mon corps, et pour les apaiser j’avais décidé d’utiliser une solution classique mais efficace : l’absorption d’un grand verre de Glenfiddich single malt.

Naturellement, faisant partie de la vieille école on the rocks, quelques glaçons étaient nécessaires. Comme toujours.

Le fait de verser le breuvage doré sur les glaçons suscita une association d’idée bien naturelle : je me souvins que  notre malheureuse  banquise arctique était en train de fondre à une vitesse proprement hallucinante. En tout cas si je devais en croire les derniers SMS que m’avaient envoyés il y a quatre mois mes amis nordiques sur ce sujet brûlant.

Un citoyen doté d’un minimum d’empathie pour la banquise ne pouvait rester indifférent à la fin tragique de celle-ci, je suis sûr que vous en serez d’accord. La pensée que les glaçons allaient fondre dans mon verre alors que la banquise agonisait me devint  tout à coup insupportable : leur fonte mettait l’accent sur ma propre responsabilité dans la disparition des glaçons géants de l’arctique.

Je devais vérifier sur le champ l’état des lieux, et je pris in petto l’engagement solennel de supprimer définitivement les glaçons de mon Glenfiddich single malt si la situation de la banquise s’était encore aggravée.  Un sacrifice lourd, mais la planète le valait bien !

Comme je ne me sentais pas de partir immédiatement dans le grand nord pour faire les mesures, mon chat Pur malt  sur les genoux et le verre de whisky dans la main gauche, je me contentai de gougueuliser de la main droite banquise arctique été 2013.

Et c’est là que je tombai sur les deux titres suivants (suivez les liens si vous avez le temps).

–        Été 2013 : les glaces de l’arctique fondent de plus en plus. (revue Ciel et Espace)

–        Les glaces arctiques ont moins fondu durant l'été 2013 qu'en 2012 (revue La Presse, Québec)

Il me fallut  peu de temps pour vérifier que tous les liens donnés par gougueul se départageaient de la même façon pour l’ensemble de la presse : il y avait ceux pour qui la situation de la banquise était pire que si elle avait été meilleure, et ceux pour qui elle était moins bonne que si elle avait été pire.

Comment peut-on avoir des titres aussi différents à partir de la même info ? me dis-je, ébahi.  Glaçons ou pas glaçons ? Il fallait que je lise les deux articles pour trancher,  et je devais le faire avant d’avoir fini  mon verre, après... ce serait plus compliqué !  

Ma lecture des deux articles fut  non pas angoissée (faut pas exagérer non plus), mais motivée. Si au bout du compte je devais  me fier au premier titre, les glaçons me seraient interdits ad vitam aeternam. Si je pouvais  croire le deuxième : tout pouvait continuer comme avant, et la vie était belle !

Très vite, il me sembla évident  que les deux journaux avaient pris leur information de départ dans la même agence de presse. Une info qui affirmait, en substance, que pour cet été 2013, l'extension des glaces de la calotte polaire était de 5,8 millions de km2, alors que l'année dernière à la même époque, elle n’était que de 4,3 millions de km2.  Mais je vis aussi que cette donnée pouvait être tempérée (ou non) par d’autres éléments à prendre en compte.

 En réalité, comme vous le verrez si vous  prenez le temps de lire les deux articles, aucun des deux n’avait triché ! Les journalistes avaient simplement mis l’accent sur les éléments qui permettaient  à leur lecteur d’aller dans le sens des convictions  idéologico-climatiques de leur direction. Un exercice amusant de journalisme « engagé ».

Alors, glaçons ou pas glaçons ? Alors que je doutais toujours, je fus finalement sauvé par un troisième article, tiré d’une revue réservée aux ingénieurs. Celui-ci affirmait que le volume de la banquise arctique avait augmenté de 1400 kmentre août 2012 et août 2013.  Et il ajoutait, cerise sur le gâteau,  que cela correspondait  à 175 millions de milliards de glaçons de 8 cm3   chacun !

Exactement la taille de ceux que je mettais dans mon Glenfiddich single malt !!!

Je me sentis enfin apaisé : si mon congélateur tombait en panne, j’aurais de quoi boire un nombre confortable de whiskys...

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Les nouvelles liaisons dangereuses de Sarkozy avec le Qatar
Un rapport de la police anticorruption montre que Nicolas Sarkozy aurait fait financer a posteriori par le Qatar, en 2011, des prestations de communication réalisées par le publicitaire François de La Brosse pour sa campagne électorale de 2007, puis pour l’Élysée. Aucune d’entre elles n’avait été facturée.
par Fabrice Arfi et Yann Philippin
Journal — Justice
Ce double condamné que Macron envoie représenter la France
À la demande d’Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy a représenté la France, mardi 27 septembre, aux obsèques de l’ancien premier ministre japonais. Le fait que Nicolas Sarkozy ait été condamné deux fois par la justice, notamment pour « corruption », et soit lourdement mis en examen dans l’affaire libyenne, notamment pour « association de malfaiteurs », ne change rien pour l’Élysée.
par Fabrice Arfi et Ilyes Ramdani
Journal
Crise de l’énergie : sans « compensation » de l’État, le scolaire et l’université en surchauffe
Pour affronter la flambée des prix de l’énergie dans tout le bâti scolaire et les établissements d’enseignement supérieur, collectivités et présidents d’université s’arrachent les cheveux. Le projet de loi de finances 2023 est cependant bien peu disert sur de possibles compensations de l’État et écarte l’hypothèse d’un bouclier tarifaire. En réponse, économies, bricolage ou carrément fermeture des établissements d’éducation.
par Mathilde Goanec
Journal
« Il faut aider les Russes qui fuient, qui s’opposent »
Alors que Vladimir Poutine a lancé la Russie dans une fuite en avant en annonçant la mobilisation partielle des réservistes, et des référendums dans les régions ukrainiennes occupées, quelle réaction de la société civile, en Russie ou en exil ? La chercheuse Anna Colin Lebedev et trois exilées qui ont quitté le pays depuis l’invasion de l’Ukraine sont sur notre plateau.
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis