Mediapart évalue la politique climatique à l'aune du nucléaire, et pas du CO2

Les événements récents ont été déclenchés par l'augmentation de la taxe carbone. Pour ce qui est de la part affectée à la politique climatique, l'essentiel va au soutien aux renouvelables électrogènes, qui n'ont aucun effet sur les réductions des émissions de CO2, au lieu d'aider les plus démunis à sortir des fossiles. Mediapart, curieusement, ne le voit pas.

La taxe carbone devrait rapporter 37 milliards d'€ (Mds€) en 2019 contre 33 Mds€ en 2018. En gros, les deux tiers de cette taxe seront versés au budget général, le tiers restant sera affecté à la "politique climatique". 

De ce reste, la récente Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) prévoit d'affecter 8 Mds€ par an au soutien à l'éolien et au photovoltaïque (PV), et moins de 2 Mds€ aux dossiers permettant vraiment de décarboner certains usages : rénovation thermique des bâtiments, mobilité. 

Eolien et PV ne changent rien à nos émissions de gaz carbonique, car notre mix électrique est déjà décarboné à 95%. Leur développement est la principale cause de l'augmentation du prix de l'électricité. Il faut rappeler ici que Nicolas Hulot, en juin dernier, a annoncé l'engagement de l'Etat à hauteur de 25 Mds€ pour le soutien à l'installation de 3 GW d'éolien off-shore, qui ne délivreront en moyenne qu'une puissance de 1 GW. Les coûts de raccordement au réseau (15 Mds€) seront pris en charge par RTE (Réseau de transport de l'électricité). Ce soutien représente, sur la durée de vie de l'installation, l'achat par EDF de l'électricité produite au prix de 150 €/MWh, alors qu'il lui en coûte moins de 45 € à produire aujourd'hui.

La PPE prévoit de multiplier la puissance éolienne par 3 et le PV par 5, soit environ 70 GW en tout. L'Allemagne aujourd'hui a installé environ 100 GW en tout, qui lui ont coûté plus de 300 Mds€, produisant 25% de son électricité, à un prix du kWh double du prix français pour les ménages, sans aucune diminution de ses émissions de CO2 depuis plus de 10 ans. Un exemple à suivre ?? 

Dernière précision : 8 Mds€ par an, cela représente environ 125 € par personne, bébés compris, soit 500 € pour un foyer de 4 personnes. Si on se concentre sur les foyers les moins aisés, n'y aurait-il pas de quoi les aider à s'adapter à une évolution inévitable, celle d'une diminution de notre dépendance aux fossiles ?

Pourquoi Mediapart passe-t-il à côté de ces considérations pourtant simples ? Mystère...

Jacques Treiner   

 

 

  

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.