Jacques Treiner

Physicien

Paris - France

Son blog
11 abonnés Le blog de Jacques Treiner
Voir tous
  • Perversion de la langue, perversion de la pensée

    Par
    En interrogeant systématiquement N. Hulot sur la réduction du nucléaire à 50% du mix électrique, on prétend mesurer le sérieux de la politique climatique à l'aune du remplacement d'une source d'électricité décarbonée par d'autres sources décarbonées. Cette façon de faire dire à des mots autre chose que ce qu'ils désignent est une véritable perversion de la langue.
  • Hulot, une reculade ? Un trivial effet de réalité

    Par
    La déclaration du ministre de repousser au delà de 2025 l'objectif de réduire la part du nucléaire à 50% de la production électrique est commenté comme une reculade, voire comme une trahison. J'y vois pour ma part un banal, mais salutaire, effet de réalité...
  • Un kWh aléatoire ne remplace pas un kWh garanti

    Par
    Lors du débat de vendredi soir avec Emmanuel Macron, Jade Lindgaard a montré qu'elle ne faisait pas la différence entre une puissance électrique garantie et une puissance électrique intermittente. Son interlocuteur non plus, d'ailleurs. Dommage !
  • L'Appel au peuple est détestable

    Par
    Un pays, une population, une nation, une langue : soit. Peuple ? Connais pas.
  • Le stockage de l'énergie, vessies et lanternes

    Par
    Les batteries sont envisagées pour le développement de la voiture électrique et pour l'intégration des énergies intermittentes - éolienne et photovoltaîque - au réseau. Les ordres de grandeur en jeu montrent cependant que si la première utilisation est envisageable à une échelle de masse, la seconde ne l'est pas.
Voir tous
  • le 8 avril 2016

    Fission

    Par
    La pièce est basée sur les retranscriptions des conversations, enregistrées à leur insu, des principaux responsables du projet de bombe atomique allemand, enlevés par les Alliés en 1945 et placés au secret en résidence forcée en Angleterre, à Farm Hall. C'est dans ce huis-clos qu'ils apprennent le largage de la bombe sur Hiroshima, qui marque leur propre échec en tant que scientifiques.