Jacques Treiner

Physicien

Paris - France

Son blog
5 abonnés Le blog de Jacques Treiner
Voir tous
  • Hulot, une reculade ? Un trivial effet de réalité

    Par
    La déclaration du ministre de repousser au delà de 2025 l'objectif de réduire la part du nucléaire à 50% de la production électrique est commenté comme une reculade, voire comme une trahison. J'y vois pour ma part un banal, mais salutaire, effet de réalité...
  • Un kWh aléatoire ne remplace pas un kWh garanti

    Par
    Lors du débat de vendredi soir avec Emmanuel Macron, Jade Lindgaard a montré qu'elle ne faisait pas la différence entre une puissance électrique garantie et une puissance électrique intermittente. Son interlocuteur non plus, d'ailleurs. Dommage !
  • L'Appel au peuple est détestable

    Par
    Un pays, une population, une nation, une langue : soit. Peuple ? Connais pas.
  • Le stockage de l'énergie, vessies et lanternes

    Par
    Les batteries sont envisagées pour le développement de la voiture électrique et pour l'intégration des énergies intermittentes - éolienne et photovoltaîque - au réseau. Les ordres de grandeur en jeu montrent cependant que si la première utilisation est envisageable à une échelle de masse, la seconde ne l'est pas.
  • Que faire de la peur ?

    Par
    L'intérêt pour les effets présumés des ondes de téléphonie mobile sur la santé a été relancé par la publication d'une étude sur des rats du National Toxicology Program américain. Cette publication ne permet de tirer aucune conclusion sur l'exposition aux portables, tant les conditions sont différentes. Mais faut-il disposer de fondements scientifiques pour générer de la peur ?.
Voir tous
  • le 8 avril 2016

    Fission

    Par
    La pièce est basée sur les retranscriptions des conversations, enregistrées à leur insu, des principaux responsables du projet de bombe atomique allemand, enlevés par les Alliés en 1945 et placés au secret en résidence forcée en Angleterre, à Farm Hall. C'est dans ce huis-clos qu'ils apprennent le largage de la bombe sur Hiroshima, qui marque leur propre échec en tant que scientifiques.