Journal de bord de Lien Social

Le quinzomadaire écrit par des travailleurs sociaux pour des travailleurs sociaux a ouvert son site aux témoignages des professionnels de terrain en première ligne face aux populations les plus fragiles précarisées par le Coronavirus

La pandémie du Covid-19 bouscule toute notre société. Mais elle percute plus particulièrement les plus fragiles et les professionnels du social qui les accompagnent.

Interdiction des visites des intervenants à domicile, difficultés dans la gestion des crises à distance, complexité du vécu du confinement dans les groupes d’internat de mineurs comme d’adultes, tensions liées à la cohabitation contrainte quand les sorties ne sont plus autorisées, délaissement des plus fragiles livrés à eux-mêmes, saturation des procédures déjà longues dont l’échéance est reportée sine die, blocage des accès aux guichets sociaux, carence en masques et en gel hydroalcoolique pour les usagers comme pour leurs accompagnateurs, refus de certaines écoles d'accueillir les enfants des travailleurs sociaux pourtant en poste, solitude et isolement des éducateurs face à leur groupe, culpabilité de choisir sa famille plutôt que les usagers qu'on accompagne etc.
On n’en finirait plus d’énumérer les situations problématiques qui s’accumulent !

Depuis le 24 mars, le site de Lien Social propose une rubrique « Journal de bord - Terrain » aux professionnels souhaitant décrire ce qu’ils vivent. Une même adresse pour envoyer ses témoignages et les consulter : www.lien-social.com. A ce jour, une trentaine de témoignages nous sont parvenus et ont été publiés soit en ligne soit dans la revue en libre accès.

Mediapart nous offre la possibilité de relayer des écrits qui expriment le courage et l'engagement, mais aussi les troubles et les émotions d'un corps professionnel trop invisible et ignoré : qu'il en soit ici remercié. Nous allons égrener, tout au long des prochaines semaines, ces témoignages pour élargir leur diffusion et permettre aux lecteurs de découvrir un monde peu ou pas assez connu.

En donnant directement la parole aux professionnels, nous nous voulons au plus proche de nos lecteurs qui, pour beaucoup, sont sur le terrain à faire face avec courage et ténacité à une situation inconnue jusque-là. Avec eux, nous proclamons très fort : « on ne lâchera rien ! ».

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.