Jade Lindgaard
Journaliste à Mediapart

45 Billets

13 Éditions

Billet de blog 11 janv. 2018

Ta première fois sur la zad

A quelques jours de la décision du gouvernement sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, une vidéo envoyée depuis la zad ouvre une fenêtre sur un territoire fécond d’expérimentations sociales et sensibles.

Jade Lindgaard
Journaliste à Mediapart

Et toi, c’était comment ta première fois sur la Zad? Question personnelle, réponse forcément intime et politique, engagée et peut-être légère à la fois.

Dans cette vidéo tombée dans la boîte mail mercredi matin et déjà en ligne, la voix féminine parle lentement, chuchotant presque. « Ce week-end là, j’ai compris le sens des communs. ça m’a bien secouée. Quand j’suis retournée travailler en ville, je me sentais, chais pas. Bizarre. Vraiment bizarre. Tu sais, si jamais ils viennent construire leur aéroport, j’y serai. Et même s’ils abandonnent, je reviendrai. Ecraser la Zad, cette expérience? C’est comme s’ils voulaient rendre l’espoir illégal ». Pendant que la jeune femme prononce ces paroles, les visages d’habitant·e·s et de visiteur·e·s de la zone se succèdent à l’écran. Yeux ouverts. Yeux fermés. Yeux ouverts, sans ciller.

A quelques jours de la décision du gouvernement sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, cette carte postale envoyée depuis la zad ouvre une fenêtre sur un territoire fécond d’expérimentations sociales et sensibles. Un personnage y raconte sa découverte de la Zad en octobre 2016, lors d’un rassemblement massif au cours duquel des milliers de manifestant·e·s sont venu·e·s y planter des bâtons. Venue pour défendre le territoire pour empêcher la construction de l’aéroport, la jeune femme découvre un lieu d’autogestion, de liberté et d’autonomie, où l’on construit son lieu de vie, cultive collectivement les terres et fabrique son propre pain.

A toi qui as vu défiler les photos et les légendes chocs des médias à sensation sur le supposé camp retranché de zadistes prêts à en découdre avec les gendarmes, prends le temps de regarder ces 4 minutes et 13 secondes de récit de la zone. On y parle de tout autre chose.

 Et pour en savoir encore plus sur ce qui se passe sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes et comment elle réfléchit à son avenir, tu peux aussi :

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gauche(s)
Parlement : ce que peut espérer la Nupes
Et si la gauche devenait la première force d’opposition au Palais-Bourbon en juin prochain ? Un scénario plausible qui pourrait, dans une certaine mesure, transformer le paysage politique, explique Olivier Rozenberg, spécialiste de la vie parlementaire.
par Pauline Graulle
Journal
Ukraine : divisé, le monde occidental peine à dessiner une issue
Alors que le spectre d’un conflit long se précise, faut-il continuer, et jusqu’à quand, à livrer des armes à Kyiv ? Est-il encore possible de ménager une « porte de sortie » à Vladimir Poutine pour faciliter de futures négociations de paix ? Aux États-Unis comme en Europe, des dissensions commencent à affleurer sur ces sujets clés.
par Ludovic Lamant
Journal — Migrations
La guerre a déplacé des milliers d’orphelins et d’enfants placés
Les enfants représentent, avec les femmes, la majeure partie des déplacés internes et des réfugiés ukrainiens. Dans l’ouest de l’Ukraine, des orphelins de la guerre et des enfants placés tentent de se reconstruire une vie, loin de leur maison et de leurs habitudes.
par Nejma Brahim
Journal
Législatives : des candidats de la majorité préfèrent s’afficher sans Macron
Contrairement à 2017, où la plupart des candidats macronistes avaient accolé la photo du président de la République à côté de la leur, nombre d’entre eux ont décidé cette année de mener campagne sur leur propre nom. Face à la gauche et à l’extrême droite, certains veulent éviter d’agiter « le chiffon rouge ».
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
Déserteurs : existe-t-il une sécession des élites diplômées ?
La prise de parole des étudiant·es de Agro Paris Tech a été l’occasion pour la presse de remettre en avant l’hypothèse d’une sécession de l’élite scolaire face à la crise écologique. Qu’en disent les sciences sociales ?
par Quantité Critique
Billet de blog
Remise des diplômes AgroParisTech : appel à déserter
Lors de leur cérémonie de remise de diplôme, huit jeunes ingénieur·es AgroParisTech ont appelé leurs camarades de promotion à déserter de leurs postes. « N'attendons pas le 12ème rapport du GIEC qui démontrera que les États et les multinationales n'ont jamais fait qu'aggraver les problèmes et qui placera ses derniers espoirs dans les révoltes populaires. Vous pouvez bifurquer maintenant. »
par Des agros qui bifurquent
Billet de blog
Prendre les chemins de traverse… mais à plusieurs !
Nous sommes un collectif d'une petite dizaine de personnes, qui avons décidé, à la fin de nos études en politiques locales, de prendre à bras le corps les questions climatiques, énergétiques, sociales de demain, pour y trouver des réponses radicales. Voilà l'histoire de notre parcours, depuis notre rencontre en 2018, sur les bancs de l'université.
par Collectif La Traverse
Billet d’édition
Hebdo #123 : Parole à celles et ceux qui ont déjà bifurqué
À la suite du retentissant appel des jeunes diplômés d’AgroParisTech à déserter les postes dans l’agro-industrie, nous avons recueilli de nombreux témoignages d’anciens étudiants « en agro » devenus paysans, chercheurs, formateurs, etc. Ils racontent leur parcours, les embûches et leur espoir de changer le système. Bifurquer, c’est possible. Mais il faut s’organiser !
par Sabrina Kassa