J-3: Macron passe devant

Aujourd'hui dans mon analyse Macron est passé devant Le Pen. Mon extrapolation met cette dernière au coude à coude avec Fillon pour la seconde place dimanche avec Mélenchon juste derrière. Mais attention, Nate Silver a montré le 17 avril que les sondages français sont trop uniformes statistiquement et donc subissent "massive herding".

Nate Silver est un jeune statisticien en sondages et prédiction statistique qui est rapidement devenu une authorité reconnue en la matière. Il s'est lui aussi trompé lors de l'élection de Trump mais ce qu'il dit a toujours beaucoup de poids. Il s'est penché sur les sondages français le 17 avril

Commentaire de Nate Silver © Nate Silver Commentaire de Nate Silver © Nate Silver

Il a trouvé que ces sondages n'avaient pas assez de variations et qu'ils subissaient sans doute un massage avant publication pour éviter que les résultats d'un sondage donné soient trop différents de ce que disent les sondages concurrents. Les sondeurs font cela car ainsi ils améliorent la marge d'erreur du sondage en question mais ce comportement grégaire les empêche de voir les évènements saillants. Or des évènements saillants, ces élections en ont eu plein.

Voici mon graphe à court terme

Présidentielles 2017, tendances récentes © Jaffar Présidentielles 2017, tendances récentes © Jaffar

Mon extrapolation donne Macron, Le Pen, Fillon et Mélenchon dans cet ordre dans un intervalle de moins de trois points ce dimanche. Cet intervalle est de l'ordre de la marge d'erreur statistique et sondagière que Nate Silver estime en général à 3,5 points. Donc ma conclusion est que ces données ne nous permettent pas de se faire une idée de qui sera au second tour.

Voici mon graphe depuis début février

Présidentielles 2017 du 1 février au 20 avril © Jaffar Présidentielles 2017 du 1 février au 20 avril © Jaffar

Je vais sans doute continuer à suivre ce qui se publie, mais mon conseil est d'oublier les sondages au moment du vote et de voter selon son coeur ou sa raison mais sans penser que l'un des quatre puisse avoir plus de chance qu'une autre personne de figurer au second tour, ou d'être virtuellement élu dès le premier tour avec une place de second derrière Le Pen car, mes amis, Le Pen a des chances tout à fait raisonnables de ne pas être au second tour!!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.