J+1: Post mortem

Je reconnais une erreur à la toute dernière minute qui m'a fait soudainement douter de la qualité des sondages sur lesquels je me basais et d'avoir accordé beaucoup trop de crédit à la toute dernière mesure de Filtéris publiée à 10 minutes de la fin de la campagne électorale. Je compare aujourd'hui ma méthode aux toutes dernières mesures de Filtéris, Ifop et Opinionway et devinez qui a gagné?

Eh bien, ma propre méthode a gagné avec un écart moyen de 0,7 point sur les cinq principaux candidats.

Le résultat final a été Macron 24,01%, Le Pen 21,30%, Fillon 20,01%, Mélenchon 19,58% et Hamon 6,36%.

Mon extrapolation sur le court terme par régression linéaire des moyennes glissantes pondérées des mesures des trois instituts (Filtéris, Ifop et Opinionway) avait donné le dernier jour de la campagne Macron 22,8%, Le Pen 21,7%, Fillon 20,7%, Mélenchon 19,4% et Hamon 7,2%. Mon plus grand écart a été de 1,2 points pour Macron et en moyenne a été de 0,7 points seulement.

En deuxième position on trouve Ifop qui avait donné le dernier jour Macron 24,5%, Le Pen 22,5%, Fillon 19,5%, Mélenchon 18,5%, et Hamon 7%. Son plus grand écart a aussi été de 1,2 points et l'écart moyen a été de 0,8 points.

En troisième position on trouve Opinionway qui avait donné Macron 23%, Le Pen 22%, Fillon 21%, Mélenchon 18% et Hamon 8%. Son plus grand écart a été de 1,6 points et l'écart moyen a été de 1,2 points

En quatrième et dernière position on trouve Filtéris qui avait donné Macron 20,03%, Le Pen 22,72%, Fillon 21,57%, Mélenchon 21,34% et Hamon 6,68%. Le plus grand écart a été de 4 points et l'écart moyen de 1,8 points.

De cela je conclu que les mesures du "big data" ont encore beaucoup de progrès à faire pour concurencer les sondages classiques.

Post Mortem © Jaffar Post Mortem © Jaffar

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.