Année du Chien

Une année du Chien, admettons-le, ça a de la gueule. Ça sent enfin la belle promesse. Une promesse, nom d'un chien, à saisir par la peau du cou.

 
On dit que cette année est l'année du Chien.

Labrador ? Caniche ? Doberman ? Pitbull ? Chien-Pays ? Ça n'a pas d'importance.

Mais, c'est tout de même l’année du Chien dans le calendrier chinois.

Comment prendre l'année du chien ? Dans le sens du poil ou l’inverse ?

Par devant ? Par derrière ? Dis, mon amour, est-ce qu'on va carapater ?

Une année vient de chavirer.

 

Une année du Chien, qui vient manger dans nos mains.

Épagneul ? Chihuahua ? Pékinois ?

C'est une nouvelle chose, ça n'a pas d'importance.

On ne connait pas le visage du chien léché, mal léché qui vient de naitre.

Une année du Chien, ce n’est pas mal comme promesse.

On pourra toujours partir en vacances, en tourterelles, n'est-ce-pas mon amour ?

L'amour est un voyage pour les bêtes qui s'aiment.

On pourra courir comme le lièvre, mourir à point,

sans lenteur ni poésie, dans l'année du Chien.

On a le droit de bailler aux corneilles dans l'année du chien. On a le droit de s'enivrer comme un cochon dans l'année du Chien.

Le spectacle continuera et on verra passer des moutons de Panurge.

La caravane passera et le cirque montera en puissance, entre chien et loup.

La scène fleurira côté-cour les ânes viendront brouter côté-jardin.


Les jours changeront de peau, de dent de lait et de tendresse.

L'homme restera un loup pour l'homme.

La prédation prendra chair même s'il ne reste que l'os dans la savane.


Mais, une année du Chien, admettons-le, ça a de la gueule. Ça sent enfin la belle promesse. Une promesse, nom d'un chien, à saisir par la peau du cou.


En cette année qui a de la gueule, essayons d'être moins bêtes et moins polis, hein ma chienne…

Gardons les yeux ouverts sur les mordus des reflets qui jaillissent des néons, ceux qui mènent la danse, ruinent la lumière et font aboyer le monde

 

James Noël

1er janvier 2018(Année du chien)

 

James Noël
1er janvier 2018 (Année du chien)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.