James Noël
Poète, écrivain, maître d'oeuvre de la revue IntranQu'îllités (une boîte noire des imaginaires)
Abonné·e de Mediapart

44 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 nov. 2020

Abracadabra Libraires! Lettre ouverte du poète James Noël au président Macron

Monsieur le Président, le dernier numéro IntranQu’îllités est prêt, il est chaud, bouillant, bien axé, désaxé sur l’éros. Plus de 170 contributeurs issus de 50 pays. Un appel d’air. Une publication Tout-Monde. Au nom de ce rêve de revue, je vous implore de donner le coup d’envoi pour une ouverture organisée des librairies, grande pourvoyeuse d’oxygène et de fenêtres.

James Noël
Poète, écrivain, maître d'oeuvre de la revue IntranQu'îllités (une boîte noire des imaginaires)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Monsieur le Président, 
Vous avez déclaré, dans une période qui ressemble déjà à une autre vie :
la France revendique son IntranQu’îllités! C’était le 20 mars 2018 lors de votre discours à l’Académie française. 
Cet élan d’ouverture nous avait beaucoup réjoui tout comme votre conseil si bienveillant : «Lisez », que vous avez lâché à l’occasion du confinement Premier Round. 
Monsieur le Président, le dernier numéro IntranQu’îllités est prêt, il est chaud, bouillant, bien axé, désaxé sur l’éros. Plus de 170 contributeurs issus de 50 pays.

Un appel d’air. Une publication Tout-Monde. Nous l’avons conçu et réalisé totalement en France, dans un petit village en Normandie. Nous étions prêts à livrer la marchandise quand le coup du sort Second Round est tombé.
Nous comprenons la difficulté de trouver des solutions miracles à un tsunami de problèmes. Le Coronavirus est très malin et personne ne l’a appris à l’école. En ce moment beaucoup de voix s’élèvent pour vous demander d’inscrire les livres entre les lignes parmi les produits de première nécessité afin d’accorder une chance aux librairies.
Au nom de ce rêve de revue, je vous implore de donner le coup d’envoi pour une ouverture organisée et respectueuses des consignes sanitaires. En France, les librairies constituent (avec les livres et les auteurs) la grande pourvoyeuse d’oxygène et de fenêtres. 

C’est essentiel en cette période d’urgence respiratoire.
Éros, c’est notre thème, notre jeu en cette année particulière qui ne badine pas avec le mouvement simple du mot vivre. 
Ça tombe pile-poil en ce moment. Vous risquez d’aimer ça, Monsieur le Président. Merci de considérer les libraires comme les derniers BOUCLIERS DE L’IMAGINAIRE en danger. Beaucoup de trésors attendent d’être livrés avant Noël. 


IntranQu’îllement,
James Noël, poète, romancier. 

Aperçu et Infos sur la revue ici

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Financement de la vie politique

À la Une de Mediapart

Journal
La faim, seule certitude dans le chaos afghan
Alors que le pays vit un effondrement économique total, les talibans hésitent entre davantage de répression et une très relative modération. Sur la scène internationale, ils n’ont marqué aucun point. À l’intérieur, la famine menace toutes les provinces.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Littérature
Éric Vuillard : « La narration politique, c’est de la mauvaise littérature »
Dans son dernier récit, « Une sortie honorable », l'écrivain aborde la guerre d’Indochine, largement reléguée dans la mémoire nationale, et le cadre politique et financier qui l’a soutenue. Entretien sur la politique, l’histoire et la littérature.
par Joseph Confavreux, Ellen Salvi et Lise Wajeman
Journal
« L’esprit critique » : autour des ouvrages d’Éric Vuillard, Joshua Cohen et Julia Deck
Notre émission culturelle hebdomadaire débat du récit « Une sortie honorable », d’Éric Vuillard, de celui intitulé « Les Nétanyahou », de Joshua Cohen et du roman « Monument national », de Julia Deck.
par Joseph Confavreux
Journal
Au nom de l’union, Taubira ajoute sa candidature à gauche
L’ancienne ministre de la justice est désormais officiellement candidate à la présidentielle. À Lyon, elle a dévoilé plusieurs propositions programmatiques, et annoncé s’inscrire dans le processus de la Primaire populaire, dont elle espère sortir gagnante à la fin du mois.
par Fabien Escalona et Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
Les rendez-vous manqués de la gauche avec l’école (1/2)
Si l’on veut faire progresser la cause de l’école, il faut faire un bilan complet des politiques scolaires de la gauche quand elle était au pouvoir mais aussi lorsque, dans l’opposition, elle tentait de faire avancer son propre agenda.
par Françoise Clerc
Billet de blog
Absence ou absentéisme : le management néolibéral par les mots
A propos des enseignants non remplacés, absentéisme ou absence ? Un glissement lexical qui traduit la volonté néolibérale d'utiliser insidieusement le discours pour modifier les représentations du travail et augmenter les exigences faites aux travailleuses et travailleurs.
par Paul DEVIN
Billet de blog
La lutte continue !
La lutte continue ! Mais il ne suffit pas de l’énoncer, il faut la faire vivre. Ce n’est que dans la continuité de la mobilisation que nous parvenons à obtenir des avancées, si petites soient-elles. En cette année de présidentielle, les citoyens ont tout intérêt à profiter de cette période pour se rendre visibles et audibles pour faire avancer leurs revendications et apostropher un gouvernement réfractaire aux avancées socio-économiques à destination des petits salaires.
par aeshloi2005