Un trou dans les entrailles des tambours

Azor n’est plus de la terre des hommesc’est seulement dans l’azur cassé en deuxqu’on pourra revoir les yeux d’Azorc’est dans le goudou goudou de l’oragequ’on pourra entendre battrel’assotor qui vrillait dans son cœur

Azor n’est plus de la terre des hommes

c’est seulement dans l’azur cassé en deux

qu’on pourra revoir les yeux d’Azor

c’est dans le goudou goudou de l’orage

qu’on pourra entendre battre

l’assotor qui vrillait dans son cœur

 

Azor est mort

depuis ce jour

tous les tambours du monde

portent un trou dans leurs entrailles

 

la vache !

le tambour a pris un coup dur

le tambour a un mal dans la peau

Azor est mort

 

sa voix était un pays

-sans failles-

et d’une magnitude à marrée haute

qui produisait chaos avec échos dans l’au-delà

c’est désormais dans l’azur des Loas

que la voix d’Azor chevauchera tambour

c’est à l’horizontal

que le jeune Loa baptisé Azor

chevauchera l’éternité
James Noël

19/07/11

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.