Guerre, état d'urgence....démocratie, liberté droits de l'homme, ces mots ont ils un sens ?

 Guerre, état d'urgence....démocratie, liberté droits de l'homme,  ces mots ont ils un sens ?

 

François Hollande a déclaré que "nous sommes en guerre". Au fait contre qui? contre quel pays sommes nous en guerre? François Hollande a t il déclaré la guerre et? si oui à qui? Aux  terroristes , mais encore.

 Pour combattre l'ennemi,  les terroristes Manuel Valls d'un coup de menton a fait voter l'état d'urgence. L'histoire se rappellera  peut être du nom des 6 députés qui ont refusé cette loi: 3 socialistes:  Pouria Amirshahi, Gérard Sebaoun et Barbara Romagnan et 3  écologistes Isabelle Attard, Sergio Coronado et Noël Mamère.

 La dernière fois qu'un gouvernement français a fait voter l'état d'urgence c'était 3 avril 1955 contre le terrorisme algérien.Cela a-t-il suffit pour protéger les citoyen(ne)s? pour rétablir la paix ?

 

CerteslLes temps ont changé, mais croire qu'il suffira de faire un discours et de déclarer l'état d'urgence, pour mettre un terme à l'insécurité sociale, au désespoir d'une jeunesse à qui un ministre "chou chou" des médias dominants,  propose comme idéal de devenir milliardaire, comme avant lui un président avait affiché sa Rolex, qu'un publiciste avait définit comme étant la marque de la réussite sociale :"avoir une Rolex avant 50 ans". Le désespor de la jeunesse, l'insécurité sociale aurait mérité que le président décrète l'état d'urgence économique, pour stopper la désindustrilisation du pays, redonner du travail à tous...

 

Le vide de la pensée Seguéla, Sarkozy, Macron, Fleurt Pellerin, Valls , illustre mieux que un long discours ce qu'est  la mondialisation libérale,  un  système, qui se définit comme  néolibéral, qui n'est ni néo, ni libéral, mais réactionnaire et rétrograde, souligne à quel point la confusion règne dans l'esprit de nos dirigeants.

 

Les mots ont ils encore un sens?

 Jamais les mots démocraties, droits de l'homme, liberté,  marché, n'ont été aussi souvent employés à tout propos. Au fait ces chantres de la démocratie et des droits de l'homme ont l'indignation sélective, un mur est tombé fort justement en 1989, mais depuis plusieurs murs "démocratiques" ont été construits en Israël, pour isoler une partie de la population, entre les Etats unis et le Mexique, pour protéger la  démocratie des Etats Unis  de la misère des pays d'Amérique latine, au Maghreb: à Ceuta et Melilla, colonies  d'un pays membre de l'UE, pour protéger l'Espagne et l'Europe de Schengen contre la misère du monde, comme s'était écrié un ancien premier ministre socialiste!

 

Mieux encore  les citoyen(ne)s hongrois votent sans états d'âme pour un gouvernement qui 25 ans aprés la démolition du rideau de fer, érige un nouveau rideau de fer! Ce pouvoir réduit les libertés, fait la chasse aux Roms et opposants, que fait la Commission Européenne, que fait le conseil européen? Que font  nos défenseurs des libertés, de la démocratie et des droits de l'homme?

 

Madame Merkel, l'exemplaire chancelière du modèle allemand,  ouvre ses frontières aux réfugiés, puis les referme. Mieux va soutenir Erdogan l'islamiste modéré, qui a simplement fait revoter, le résultat des élections précédentes (juin detrnier)  n'ayant pas satisfait son goût immodéré du pouvoir!

 

Madame Merkel et son ami Schäuble, sont des démocrates  modérés. Quand les citoyen(ne)s d'un pays de l'UE vote pour un changement politique et économique, tout est fait pour le stigmatiser, l'affaiblir. Les dirigeants  de ce pays organisent un référendum, la Commission, le Conseil Européen, les leaders des partis de gouvernements: conservateurs et sociaux démocrates font campagne pour le OUI, le non l'emporte largement .Le président démocrate chrétien de l'UE déclare que la démocratie, le vote des citoyens ne peut remettre en cause l'austérité, car le précédent gouvernement grec avait voté pour le traité budgétaire, traité qui  protège l'actionnaire contre le citoyen, les 1% contre les 99%.

 Arrêtons là.

.Daesh, l'état islamique, quel est son origine? L'histoire nous rappelle qu'il y a 40 ans,

Les docteurs Mabuse de l'hyperpuissance ont réveillé l'intégrisme religieux pour lutter conte le communisme et l'Union soviétique, mieux ils ont formé des combattants islamistes dont le célèbre Bin Laden! Au nom bien sûr de la liberté, de la tolérance et de la démocratie.

 

La pérestroïka algérienne 1989-1990, politique de réforme et  de démocratisation, privait les généraux algériens  vrais maîtres du pouvoir et  des revenus pétrolières. Les généraux avaient construit des mosquées depuis 10 ans, pour faire oublier à la population les inégalités croissantes.  Ils ont su cyniquement  favoriser les islamistes intégristes lors des élections de 1990. Cela leur a permis de museler les partis démocrates  et de restreindre les libertés, au grand soulagement des  démocraties européennes et états uniennes!

 

 

Les généraux  algériens gouvernent toujours avec Bouteflika, comme tête de gondole.

 

Revenons à Daesh, les forces kurdes ont infligés à Daesh sa première et seule défaite militaire,  malgré la mauvaise volonté du gouvernement Erdogan! En effet Erdogan a tout fait pour empêcher les forces Kurdes de rejoindre Kobané. N'oublions pas, que Daesh n'existe que parce que l'état irakien a été détruit et comme l'avait prédit D de Villepin dans un discours resté célèbre et prémonitoire le 14.02.2003 à l'ONU, non seulement l'armée de l'hyperpuissance a  détruit l'état irakien, mais l'administration américaine a  soutenu  les chiites contre les sunnites, le fameux diviser pour régner, au nom de la tolérance, de la liberté, de la démocratie et des droits de l'homme!

 Le gouvernement Erdogan soutenu par les amis hyperpuissants, laisse transiter le pétrole vendu par Daesh et d'autres exportations par son territoire. Les exportations génèrent des revenus en dollars, qui transitent par des banques, la justice américaine poursuit elle ces banques?

 La naïveté et les bons sentiments ne doivent pas empêcher de réfléchir aux origines des fanatismes religieux, qui existent aussi en Israël. Les  intégristes Israéliens soutiennent Netanyahou!

 Est il incorrect de rappeler que les 3 alliés de nos amis hyperpuissants au Moyen Orient sont: l'Arabie Saoudite et toute la péninsule, , Israël et la Turquie. Est il injuste de s'étonner l'ami hyperpuissant à l'origine de cette vague sans précédent de réfugiés, ne soit pas inviter à aider au règlement de cette catastrophe humaine?

" Ce n’est pas de guerre guerre contre Daech qu’il s’agit, mais de guerre économique et mondiale, qui nous entraînera dans la guerre civile si nous ne la combattons pas." Bernard Stiegler le Monde du 20.11.15.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.