Jean Bachèlerie

retraité

Toulouse - France

Sa biographie
 Passionné par l'histoire, l'économie, la finance, la vie politique depuis l'âge de 9 ans au milieu des années cinquante.élu du personnel, militant syndical, spécialisé dans la souffrance au travail, la mondialisation et les méthodes de management, les conséquences sociales. 
Son blog
70 abonnés témoignage
Ses éditions
Voir tous
  • Vrais dangers et menaces imaginaires

    Par
    Comment peut on avoir perdu le sens des réalités au point de perdre de vue l'essentiel. Depuis plus de trente ans notre pays comme ceux de l'UE est soumis aux assauts de la mondialisation libérale, qui démonte notre état social, réduit nos conquêtes sociales, limite notre liberté, remplace la démocratie par des normes et des règles au services des oligopoles mondiaux.
  • Orange :     la sécurité de la  messagerie oubliée,

    Par
    Orange oublie ses clients, les sacrifie à la création de valeur pour l'actionnaire. Un exemple grave: la sécurité de la messagerie n'est pas assurée, les piratages se multiplient, Orange ne réagit pas. Ne fait rien! Le service après vente qui faisait la force d'Orange, car il était facile d’accès, disponible, compétent et efficace, a été délocalisé...mal formé et peu efficace.
  • Les enseignants ont des pouvoirs…

    Par
    malgré les alternances successives, les changements multiples de Ministres, les déclarations fracassantes – souvent démagogiques – sur la priorité donnée à l’Education Nationale et à la jeunesse, la situation de l’enseignement n’a pas cessé de se dégrader : Classes surchargées ; Diminution des heures pour les apprentissages ;  Manipulation des grilles de notation ......
  • Elections allemandes : qui a voté quoi ?

    Par
    la ZDF deuxième chaîne allemande, publie une analyse pointue des résultats en partenariat avec des chercheurs une analyse du sondage sortie des urnes sur les motivations des lecteurs, leur origine sociale, leur éducation, leur âge. la qualité de ce travail qui est mené lors de chaque élection au Bundestag donne une vue précise de l'évolution de l’électorat et permet de mesurer les défis à venir.
  • « Une gare, c'est un lieu où on croise des gens qui réussissent et des gens qui ne so

    Par
    les analphabètes, les riens,  les fainéants, les cyniques, les  extrêmes, les gagnants, les millionnaires. Un président qui classe ses concitoyen(ne)s en catégorie aussi simplificatrice et caricaturale, dispose -t-il d'une pensée compliquée. le mépris est il devenu une méthode de management gouvernemental? Parler de l'étranger pour stigmatiser, exclure, diaboliser?
Voir tous