Elections allemandes : qui a voté quoi ?

la ZDF deuxième chaîne allemande, publie une analyse pointue des résultats en partenariat avec des chercheurs une analyse du sondage sortie des urnes sur les motivations des lecteurs, leur origine sociale, leur éducation, leur âge. la qualité de ce travail qui est mené lors de chaque élection au Bundestag donne une vue précise de l'évolution de l’électorat et permet de mesurer les défis à venir.

 

 

 

Electionsns allemandes :  qui a voté quoi ?Une enquête à voir : https://wahltool.zdf.de/wahlergebnisse/2017-09-24-BT-DE.html?i=5

Ces élections ont enregistré une forte participation 76,2%  au lieu de 71,5%  soit (+ 4,7%)

ex Allemagne de l’ouest la participation a été de  78% au lieu 72,4% ( de  + 5,6%)

ex RDA  74% au lieu de 67,6 (+ 6,4)

Qui a voté AFD :

12,6 des votants : dont   11% des 18-29 ans, 15% : 30-44 ans  14 : 45-59 ans 9% 60 ans et plus.

On note que le vote AFD rassemble plus les électeurs entre 30 et 59 ans, ceux qui sont menacés par la mondialisation ordoliberale : chômage,  pauvreté, peur de l’exclusion.

D’où viennent les électeurs de l’AFD :

L’AFD rassemble les laissés pour compte de la réunification et de la mondialisation ordoliberale :

En ex RDA l’AFD avec 22,5% est la deuxième force derrière la CDU (28,2) -10% , devant die Linke (la gauche) 17,4% (-5,3), le SPD recule à 14,3% (-3,6),  le FDP est à 7,3%( +4,6%), les verts sont à 4,7% (-0,4%).

 

En ex RFA AFD (+6,6%) fait jeu égal avec le FDP (11%) +5,8%, la CDU et le SPD sont en recul, (-8,3 et – 5,3) les autres partis progressent : die Linke 7,4 (+ 1,8) les verts 9,8 (+0,6).

La fracture est Ouest reste forte :

La CDU n’obtient que 28,4% (- 10,3%), devance l’AFD 22,5% ( + 16,6), puis die Linke 17,4% (- 5,3), le SPD 14, 3 (- 3,6), le FDP 7,3% (+ 4,6), les verts 4,7 (-0,4).

Les raisons du vote :

44% la question  des réfugiés et des étrangers

24% les retraites

16% la justice sociale

13% la formation et l’école

9% La criminalité la sécurité

8% Le chômage

Quel parti résout mieux les problèmes :

Réfugiés :  la CDU 35%, le SPD 15% et l’AFD 13%

La question des retraites :

La CDU 27%

Le SPD 24%

C’est l’une des raisons de l’échec du SPD, son incapacité à proposer une alternative crédible .

La justice sociale : SPD 34%, la gauche 15% la CDU 21% , le SPD n’a pas convaincu en matière de justice sociale.

Qui a voté AFD :

35% des abstentionnistes,

21% des déçus de la CDU/CSU

10% du SPD

6% de La gauche, 1% des verts, 25% sont des électeurs AFD, adhèrent aux idées de la droite extrême.

Qui vote qui selon les tranches d’âge :

CDU : 25% des – de 30 ans

           30% des 30 / 44 ans,

            31% des 45 /59 ans

             41% plus de 60 ans

SPD : 19% des – 30 ans

           17% des 30 / 44 ans

            21% des 45/59 ans

            25% des +de 60 ans

DIE Linke (gauche) : 10% des – 30 ans

                                      9% 30/44 ans

                                       9% 45/59 ans

                                       9% + 60 ans

Les verts :   11% - 30 ans

                      11% 30/44 ans

                       11% 45/59 ans

                        5% + 60 ans

FDP : 13% - 30 ans

            11% 30/44 ans

             10% 45/59 ans

              10 % + 60 ans

AFD : 11% - 30 ans

            16% 30/44 ans

             15% 45/59 ans

              10%  + 60 ans

Electorat par catégorie  sociale :

CDU : 29% ouvrier, 33% employé, 36 cadre, 34% indépendant

SPD : 24% ouvrier, 22% employé, 22% cadre, 12% indépendants

Linke (gauche) : 10% ouvrier, 9% employé, 6% cadre, 8% indépendant

AFD 19%,  ouvrier , 11% employé, 10% cadre, 12% indépendant

Les verts : 5% ouvrier, 10 % employé, 13% cadre, 12% indépendant

FDP (libéraux) : 7% ouvrier, 11% employé, 12% cadre, 17% indépendants

Vote selon le niveau d’éducation/formation :

CDU : primaire 36%, secondaire 34%, bac 31%, université 30%

SPD : primaire 29%, secondaire 20%, bac 18%, université 16%

Linke : primaire 6%, secondaire 9%, bac 10%, université 11%

AFD : primaire 14%, secondaire 17%, bac 11%, université 7%

Les verts : primaire 4%, secondaire 6%, bac 11%, université 18%,

FDP : primaire 7%, secondaire 9%, bac 13%, université 14%,

 

Contrairement aux clichés habituels, l’électorat die Linke ( Gauche) comme les verts et le FDP a proportionnellement un électorat mieux éduqué ( bac et Université) que les la CDU,  le SPD et l’AFD.

 

Cette analyse souligne que l’électorat AFD est essentiellement n’en déplaise aux amateurs de clichés est un vote protestataire, l’électorat qui adhère à l’idéologie de l’AFD représente un électeur sur 4, les autres viennent des abstentionnistes 35%, 21% des déçus de la CDU et 10% du SPD, seulement 6% de die Linke.

Par ailleurs cela est souligné par la catégorie sociale ce sont les catégories populaires qui votent  plus pour l’AFD, que les indépendants ou les cadres, ce sont aussi les jeunes et les actifs qui votent plus AFD que les plus de 60 ans.

Ces élections soulignent le rejet de la CDU et du SPD qui perde 1 un électeur sur 5. En raison de  l’inquiétude concernant : l’explosion des inégalités,  les retraites mais aussi l’avenir, soulignent si besoin était les limites du succès du modèle allemand.

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.