Bilan de ma première année de mandat

En toute transparence, je rends public mon bilan d'activité d'élu pour ma première année de mandat.

Lors du conseil métropolitain de Nice Côte d'Azur du 23 juillet 2020, j'avais demandé, au nom du groupe écologiste, que soit mis en ligne, chaque année, le bilan de l'assiduité de chaque élu. Cette proposition n'avait pas été retenue par la majorité...

Aussi, en toute transparence, je rends public le bilan d'activité d'élu de ma première année de mandat depuis mon élection, le 28 juin 2020 :

1) En ma qualité de conseiller municipal de Nice, j'ai participé à :

7 séances plénières (sur 7)

20 réunions de commission (sur 20), soit :

- 1 réunion de la Commission d'évaluation et de contrôle des marchés publics (coprésident)

- 2 réunions de la Commission de déontologie et d'éthique (vice-président)

- 8 réunions de la Commission d'appel d'offres (titulaire)

- 4 réunions de la Commission finances et ressources humaines et administration générale (membre)

- 1 réunion de la Commission de contrôle financier (membre)

- 3 réunions de la Commission consultative des services publics locaux (titulaire)

- 1 réunion de la Commission de contrôle chargée de la régularité des listes électorales (membre)

2) En ma qualité de conseiller métropolitain de Nice Côte d'Azur, j'ai participé à :

7 séances plénières (sur 7)

13 réunions de commission (sur 13), soit :

- 1 réunion de la Commission d'évaluation et de contrôle des marchés publics (coprésident)

- 4 réunions de la Commission logement, politique de la ville et rénovation urbaine (membre)

- 4 réunions de la Commission finances et ressources humaines (membre)

- 1 réunion de la Commission de contrôle financier (membre)

- 3 réunions de la Commission consultative des services publics locaux (titulaire).

Au final, j'ai donc été présent à un total de 14 séances plenières (sur 14) et 33 réunions de commission (sur 33). J'ai également participé à 3 réunions de travail avec les services de la ville ou de la métropole.

Je suis intervenu 69 fois en séance (mes principales interventions sont d'ailleurs disponibles sur ce blog). J'ai également fait 3 vidéos en ligne sur ma chaîne Youtube pour approfondir certains thèmes.

Au nom du groupe écologiste, j'ai sollicité une fois l'avis du déontologue du conseil municipal. J'ai également alerté 10 fois le préfet des Alpes-Maritimes et une fois la directrice départementale de la Protection des populations (DDPP) sur la légalité d'une délibération. De même, j'ai saisi une fois le procureur de la République de Nice (sur la base de l'article 40 du code de procédure pénale) et une fois le procureur financier auprès de la Chambre régionale des comptes de Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Par ailleurs, j'ai déposé, seul ou avec le groupe écologiste, 4 contributions dans le cadre de concertations, consultations ou enquêtes publiques :

- sur le transfert du marché d'intérêt national

- sur l'aménagement de la place Île de Beauté et de la rue Cassini

- sur la requalification du boulevard Gambetta

- sur la création de la ligne 4 de tramway.

En qualité d'officier d'état civil (sur délégation du maire), j'ai également marié 2 couples.

J'ai aussi exercé les foncions de président d'un bureau de vote au 1er et 2e tour des élections régionales et départementales.

Enfin, j'ai suivi 2 jours dans le cadre du droit à la formation des élus.

Rendez vous le 28 juin 2022 pour mon prochain bilan d'activité annuel !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.