Décès de Lucien Sève

Lucien Sève est décédé à 93 ans, victime du conaVid19. Le bureau de la Grande Edition Marx et Engels (GEME) lui rend hommage.

La GEME est orpheline

 

 

C'est avec une immense tristesse que les membres du bureau de la Grande Édition Marx et Engels (GEME) viennent d'apprendre le décès de Lucien Sève à l'âge de 93 ans des suites du COVID-19. Sans l'action de Lucien Sève, le projet de la GEME n'aurait jamais vu le jour. Dès le début des années 2000, avec l'appui des Éditions sociales nouvellement refondées, il a joué un rôle majeur dans la constitution d'une équipe de chercheurs et de traducteurs déterminés à offrir au public français une édition critique des œuvres de Marx et Engels de haut niveau.

En partenariat avec différentes institutions universitaires, il avait activement contribué à ce que voient le jour, dès 2008, les premiers volumes d'une édition appuyée sur le travail philologique de la Marx-Engels-Gesamtausgabe – l'édition critique de référence en langue originale –, et à la mise en place d'un séminaire de recherche régulier, permettant de faire connaître les travaux scientifiques les plus récents sur le sujet. En 2010, avec Gérard Cornillet et Laurent Prost, il avait d'ailleurs lui-même assuré l'édition et la traduction du chapitre VI dit « inédit » du livre I du Capital.

Conscient de l'enjeu majeur que représentait, au XXIe siècle, l'accès direct aux textes de ces deux auteurs dont il n'a eu de cesse de montrer l'actualité, Lucien Sève a mis en évidence à de nombreuses reprises, aussi bien dans ses livres que dans ses interventions publiques, les problèmes théoriques et politiques de premier ordre qui pouvaient parfois résulter d'un passage déformé ou mal traduit. Il luttait sans relâche contre tous ceux qui prétendaient traiter Marx en « chien crevé » et il a pris toute sa part dans le regain d'intérêt pour sa pensée, tout à fait notable depuis une décennie, entre autres dans le monde universitaire. C'est en partie grâce à lui que Marx fut pour la première fois inscrit au programme de l'écrit de l'agrégation de philosophie en 2015.

L'exigence intellectuelle et la passion qui l'auront caractérisé jusqu'au terme de sa longue et riche vie, sa générosité et son humanité exceptionnelles nous manquent déjà. Lucien Sève nous lègue une tâche de longue haleine. Sept volumes de la GEME sont déjà parus depuis sa création, d'autres sont en préparation : poursuivre cet immense travail qui lui tenait tant à cœur est la meilleure façon de lui rendre hommage.

 

Le bureau de la GEME

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.