Jean Claude Lénervé
Oh my god !
Abonné·e de Mediapart

308 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 juil. 2022

Jean Marc Reiser, la perpétuité pour un membre de la bande à Charlie

En prenant perpète, Jean-Marc Reiser, dessinateur originaire de l'est de la France et membre de la "Bande à Charlie" met définitivement fin à ses « gribouillis vulgaires et séditieux ». L'aboutissement d'une cavale qui durait depuis près de quarante ans.

Jean Claude Lénervé
Oh my god !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il était temps ! Cent ans après la fin dramatique de la bande à Bonnot qui retira une Lépine du pied de la police, la préfecture de Paris remporte un nouveau succès en démantelant ce qui reste de la bande à Charlie, repère de gauchistes bien connu qui se livrait à une entreprise de perversion de la jeunesse, ridiculisant l’ordre et le respect de l'autorité. Activiste forcené, Jean-Marc Reiser en maculait les pages avec des dessins au trait mal assuré et aux visées provocatrices. Les terriers où se planquent lâchement, depuis le milieu des années quatre-vingts, d'autres  membres du groupuscule seraient également sur le point d'être trouvés. Au premier rang, les deux ennemis publics de la morale, on hésite à écrire « responsables » de ces torchons qui déversaient à jet continu des tombereaux d’inepties et de grossièretés sur la jeunesse. « Le Professeur Choron » recherché pour usurpation de titre universitaire, son complice Cavanna dit « Le Rital », un mafieux ou un ancien des brigades rouges, accusé de sabotage idéologique, de questionnements publics et de tentatives de lutte contre l'abrutissement. Grâce à la collaboration active de « P.V. », un repenti, ancien responsable du journal utilisé par la sarkozie comme agent infiltré, permet d'espérer qu’ils soient rapidement conduits au trou.
Les preuves du mal

Reiser, les preuves du mal © Reiser (pdf, 272.5 kB)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Des historiens démontent les thèses révisionnistes relayées par « Le Figaro »
La publication dans un hors-série du « Figaro » d’un entretien-fleuve avec l’essayiste d’extrême droite Pío Moa, pour qui les gauches sont entièrement responsables du déclenchement de la guerre civile en Espagne en 1936, suscite l’indignation de nombreux historiens. Retour sur une entreprise de « falsification ».
par Ludovic Lamant
Journal — Écologie
En Isère, dans les bottes de la police de l’eau
Dans le département de l’Isère, une vingtaine d’agents sont chargés de réaliser les contrôles pendant les périodes de sécheresse. Arme à la ceinture, mais en privilégiant la prévention à la verbalisation.
par Maïté Darnault et Mathieu Périsse (WeReport)
Journal — Écologie
Incendies en Gironde : « C’est loin d’être fini »
Dans le sud de la Gironde, le deuxième mégafeu de cet été caniculaire est fixé mais pas éteint. Habitants évacués, élus et pompiers, qui craignent une nouvelle réplique, pointent du doigt les pyromanes avant le dérèglement climatique, qui a pourtant transformé la forêt des Landes en « grille-pain ».
par Sarah Brethes
Journal
Des avocates et journalistes proches de Julian Assange poursuivent la CIA
Deux journalistes et deux avocates ont déposé plainte contre l’agence de renseignement américaine et son ancien directeur, Michael Pompeo. Ils font partie des multiples proches du fondateur de WikiLeaks lui ayant rendu visite dans son refuge de l’ambassade équatorienne de Londres alors qu’il était la cible d’une vaste opération d’espionnage.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet d’édition
Besoins, désirs, domination
[Rediffusion] Qu'arrive-t-il aux besoins des êtres humains sous le capitalisme? Alors que la doxa libérale naturalise les besoins existants en en faisant des propriétés de la «nature humaine», nous sommes aujourd'hui forcé·e·s, à l'heure des urgences écologique, sociale et démocratique, à chercher à dévoiler et donc politiser leur construction sociale.
par Dimitris Fasfalis
Billet de blog
De quoi avons-nous vraiment besoin ?
[Rediffusion] Le choix de redéfinir collectivement ce dont nous avons besoin doit être au centre des débats à venir si l'on veut réussir la bifurcation sociale et écologique de nos sociétés, ce qui est à la fois urgent et incontournable.
par Eric Berr
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
La sobriété, c'est maintenant ou jamais
Le bras de fer en cours avec la Russie autour des énergies fossiles est l’occasion d’entrer de plain-pied dans l’ère de la sobriété énergétique. Pourtant, nos gouvernants semblent lorgner vers une autre voie : celle qui consiste simplement à changer de fournisseur, au risque de perdre toute crédibilité morale et de manquer une occasion historique en faveur du climat.
par Sylvain BERMOND