Maudite soit la guerre

En 2019 , Macron, Trump, Poutine, Dassault, Krupp et les autres nous donnent rendez-vous en 2019 à Gentioux (Creuse). A moins que ce soit sur les champ de ruines, de sang et de larmes dont ils seront responsables.

Dimanche midi, j'épluche des légumes dans la maison de ma mère. La télévision s'époumonant pour essayer de combattre sa surdité, je saisis des bribes de commentaires. Leila Kadour, d'abord (je regretterai longtemps de ne pas vous avoir rencontré) qui annonce une manifestation anti-trump place de la république. Elle cède la place à un quelconque envoyé sur le lieu d'une commémoration. mais sans que d'autres connexions se fassent. Les ravages de l'âge ou du pacifisme. Je sens des poussées d'eczéma poindre sur mon minois défraîchi, la marseillaise et ses bras vengeurs... Je relie les éléments entre eux. La date du jour, le 11 novembre, la manifestation et la sortie hebdomadaire obligée des cars de flics, le commentaire à propos des "engagements de la France sur les théâtres d'opérations extérieures". Les caméras de la télévision d'état s'attardent complaisamment sur une collection de gueules d'empeigne que sont Macron, Trump, Merkel et Poutine. Une bonne odeur de nationalisme guerrier et de patriotisme à la gomme. Ne manque plus que la présence des Krupp, IG Farben, Ford, du Comité des forges ou du Medef , de Dassault et de quelques banquiers pour compléter la brochette des responsables de guerres. Questions, les pardessus qui nous gouvernent et les marionnettistes qui les font gesticuler m'ont tout l'air de préparer la prochaine boucherie en Europe (déjà que les criminels abrutis des mouvements islamistes font la guerre aux populations). Pourquoi manifester contre la venue de Trump et pas celle de Poutine ? Pourquoi surtout ne pas manifester contre tous ces responsables des guerres obligés de se coltiner des lectures infligées par des préados ? 

Itinérance mémorielle oblige ...  Après les Champs parisiens, c'est dans les champs creusois que Macron, Poutine, Trump et Merkel nous donnent rendez-vous en 2019. A Gentioux, précisément, devant le monument aux morts. Un seul texte sera lu, il est court et gravé sur le monument aux morts : "maudite soit la guerre".

Amie lectrice, ami lecteur, cherche la fake news cachée dans les lignes ci-dessus. Tu as trouvé, bravo. Il s'agit de Merkel, la démissionnaire qui ne sera pas présente. Décidément, les allemands, on ne peut pas leur faire confiance Sera-t-elle remplacée par la Femen prise en photo devant l'arc de triomphe ?  

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.