Se faire biaiser par un débat

Les questions auxquelles vous avez échappées (encore que ...) mais dont les réponses se trouvent en filigrane dans les items de la consultation.

Parmi les items retenus, celui portant sur quel impôt baisser pouvait laisser espérer un esprit audacieux et augurer de réformes qui auraient satisfait le front national, parti autoritaire et libéral. Hélas, trop timide, Macron reste à mi-chemin d'un vrai libéralisme. Mais puisque aucun sujet  n'est tabou, je demande que les propositions et questions suivantes soient débattues : 

- pour favoriser la consommation et augmenter les marges des entreprises, pour fluidifier l'emploi, le travail dissimulé n'est-il pas la solution à privilégier ?  Autant de paperasseries et de tracassins en moins. 

- faut-il vraiment maintenir des prélèvements obligatoires ringards (impôts, taxes etc) et les versements d'allocations et d'indemnités qui font des français des assistés ? 

-  retraite, santé, chômage : ne vaut-il pas mieux responsabiliser les français et permettre à chacun de faire son choix, cotiser ou non ? 

Vivement qu'un référendum intègre ces propositions. Enfin, seulement si c'est un référendum d'initiative citoyenne parce que même si je me ferais avoir dans les grandes largeurs, j'aurais eu l'impression que ma voix compte. Et c'est bien là l'important non ?  

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.