Jean Claude Lénervé
Oh my god !
Abonné·e de Mediapart

308 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 avr. 2022

Ce soir, grand match Lepen - Macron

Au centre de votre écran et à ma droite, Emm... Macron dit le M. Maudit, dit le coq de l'Elysée, short et maillot au nom des sponsors. A l'extrême droite, Marine dite la fifille à son papa, la tantine abandonnée et l'épouvantail russe du Pas de Calais, chemise noire et swastika. Les coups sous la ceinture et les mensonges comptent double.

Jean Claude Lénervé
Oh my god !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

8:44:03, les chiffres s'égrènent implacablement sur l'écran des chaînes dites d'information. En direct des salles des champions, des reporters nous informent de l'état de forme des deux competiteurs, de leur poids, de leur pouls et du contenu de la collation  d'avant match. Il est cependant regrettable de n'avoir pas été possible de lire dans des entrailles  qui auraient pourtant délivré des informations essentielles aux parieurs (francaisedesjeux.com). On apprend que les concurrents suivent un dernier entraînement avant que leurs coaches les confient aux mains expertes des kinés. Des indiscrétions, de source sûre, nous renseignent sur les points forts et les faiblesses de chacun. Un jab porté par Lepen sur le bilan de Macron pourrait mettre celui-ci K.O. alors qu'un uppercut dudit Macron sur le chiffrage de son programme pourrait mettre Le pen à terre. Par faveur spéciale, les télévisions nous permettent de pénétrer dans l'enceinte pour l'heure est déserte, où se tiendra le match. A l'intérieur, une estrade, un minuteur, deux fauteuils de coin et quelques autres pour les arbitres et des invités triés sur le volet. Tout à l'heure, après que les caméras aient montrées l'arrivée des sportifs et de leurs équipes, le speaker délivrera les deux fauves en les appelant à se rendre sur le ring. Accompagnés de leurs soigneurs, vêtus de leur plus beau peignoir, Smuggler (*) ou Chanel, ils fendront la meute hurlante des supporters dans un état de tension à son paroxysme. Puis le lancement du toss et enfin, l'heure viendra de porter ses coups et de parer ceux de l'adversaire. Comme il faut meubler l'antenne jusqu'à la prochaine publicité, les télés sortent des archives des images des combats passés. Les commentateurs ajoutent d'un air gourmand qu'ils espèrent une ou deux punch lines dignes de faire les manchettes du lendemain avant de passer à la postérité. L'arbitrage des medias laisse entendre que ces combats n'influenceraient guère les spectateurs, contrairement à l'ensemble des sondages qui sont réalisés par l'institut micro-trottoir. Une bien belle soirée probablement qui ne manquera pas d'être commentée dans les rédactions comme dans les bistrots, prouvant que la boxe fait partie des sports préférés des français.  

Pendant ce temps, la nièce lepen (il en reste encore beaucoup dans la famille?) annonce la création d'un parti dont elle souhaite qu'il soit l'incubateur de la droite. Incubateur ... elle n'aurait pu choisir de terme plus approprié pendant cette periode covidienne. A moins de considérer son mouvement comme une épidémie de peste brune qui menacerait la population.

Dernière minute... les deux camps auraient contacté un ancien concurrent aujourd'hui à la retraite, pour servir de sparring partner. J.L. Mélenchon ( c'est le nom de cet ancien champion catégorie "joutes oratoires") aurait décliné ces propositions, se réservant pour un éventuel come-back.  

(*) en anglais smuggler se traduit par contrebandier. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Liberté d'expression : en Inde, le silence éloquent des politiques
« Les Versets sataniques » ont été interdits en Inde, son pays natal, en 1988. Un an avant la fatwa prononcé par l’Iran contre Salman Rushdie, qui allait faire de sa vie un enfer. Son agression aux États-Unis en fin de semaine dernière n’a suscité aucune réaction officielle, dans un pays où les condamnations au nom du respect des croyants hindous se multiplient.
par Côme Bastin
Journal
Franquisme : des historiens démontent les thèses révisionnistes relayées par « Le Figaro »
La publication dans un hors-série du « Figaro » d’un entretien-fleuve avec l’essayiste d’extrême droite Pío Moa, pour qui les gauches sont entièrement responsables du déclenchement de la guerre civile en Espagne en 1936, suscite l’indignation de nombreux historiens. Retour sur une entreprise de « falsification ».
par Ludovic Lamant
Journal — Amérique Latine
Au Chili, la menace d’un refus plane sur la nouvelle Constitution
Face aux crispations sur certains points de la nouvelle Constitution, le gouvernement chilien prévoit déjà des réformes au texte en cas d’adoption par référendum le 4 septembre. Une position défensive qui témoigne de l’étroitesse du chemin vers la victoire du « oui ». 
par Mathieu Dejean
Journal — Amériques
Le jeu dangereux du Parti des travailleurs avec les militaires
Créé par Lula en pleine dictature, le PT, une fois au pouvoir, a malgré tout entretenu des relations cordiales avec l’armée brésilienne. Puis des tensions sont apparues, jusqu’à faire revenir officiers et généraux dans l’arène politique, en faveur de Jair Bolsonaro.
par Jean-Mathieu Albertini

La sélection du Club

Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
La sobriété, c'est maintenant ou jamais
Le bras de fer en cours avec la Russie autour des énergies fossiles est l’occasion d’entrer de plain-pied dans l’ère de la sobriété énergétique. Pourtant, nos gouvernants semblent lorgner vers une autre voie : celle qui consiste simplement à changer de fournisseur, au risque de perdre toute crédibilité morale et de manquer une occasion historique en faveur du climat.
par Sylvain BERMOND
Billet de blog
Réflexions sur le manque (1) : De la rareté sur mesure
Pour que l’exigence de qualité et de singularité de l’individu contemporain puisse être conciliée avec ses appropriations massives, il faut que soit introduit un niveau de difficulté supplémentaire. La résistance nourrit et relance l’intérêt porté au processus global. Pour tirer le meilleur parti de ces mécanismes psycho-comportementaux, nos sociétés "gamifiées" créent de la rareté sur mesure.
par clemence.kerdaffrec@gmail.com
Billet d’édition
Besoins, désirs, domination
[Rediffusion] Qu'arrive-t-il aux besoins des êtres humains sous le capitalisme? Alors que la doxa libérale naturalise les besoins existants en en faisant des propriétés de la «nature humaine», nous sommes aujourd'hui forcé·e·s, à l'heure des urgences écologique, sociale et démocratique, à chercher à dévoiler et donc politiser leur construction sociale.
par Dimitris Fasfalis