1- La très étrange transaction de 170 millions d’euros entre Areva et M. Bolloré

En 2003, Areva aurait pu acquérir l’usine de pièces nucléaires du Creusot pour une bouchée de pain. Il a préféré l’abandonner à Michel-Yves Bolloré, et lui racheter trois ans plus tard pour 170 millions d’euros. Au coeur de la tractation, une usine d’où sont sorties des pièces défectueuses de l’EPR de Flamanville...


Je vous signale une intéressante enquête du magazine internet reporter.net dont vous trouverez ci-dessous le premier volet :

arton13125-bf82f

https://reporterre.net/1-La-tres-etrange-transaction-de-170-millions-d-euros-entre-Areva-et-M-Bollore

  (pdf, 3.0 MB)

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.