Prix de l'essence ou prix du déplacement, des solutions simples

On parle de prix de l'essence , mais si on parlait du prix du déplacement qui lui est modifiable simplement rapidement, économique, écologiques et vitales. Essayons de comprendre et réfuter quelques aprioris. Faisons de l'auto défense intellectuelle à propos de la voiture et de son cout:

La solution pour certains de la transition énergétique serait de passer simplement nos voitures en tout électriques, là les constructeurs automobiles sont OK. Mais dans le meilleur des cas cela diminue de 30 à 50 % nos émissions de CO2. Et voila pourquoi les constructeurs sont pour: car cela met pas leur chiffres d'affaires et bénéfices en périls. Pour nous cela risque de nous couter bonbons ! Il serait pourtant simple de diviser par 4 nos émissions en gardant du pétrole ou de l’électrique, pour cela revenons à l'essence du problème...

La consommation des voitures, les 4 paramètres: prix de l'essence, distance en hausse, poids de la voiture, vitesse en baisse,
Afin d'éviter les conversations de comptoirs qui pollue le débat sur la bagnole encore plus que tout autre débat, il est urgent de rétablir quelques vérités, un peu d’hygiène intellectuelle est recommandé:

hkbison-1226860543-thumbnail

Notre voiture nous coute cher mais l'essence n'est qu'une petite moitié de son cout. Si elle était plus petite, plus simple, elle pourrait durer 20 ans et nous couter bien moins cher....

Mais avant, essayons de comprendre ce que nous coute le carburant.

 Notre facture d'essence dépend de 4 paramètres: le prix de l'essence, le nombre de kilomètres parcourus et la taille de la voiture et la vitesse à laquelle nous la faisons. 

Nous avons la sensations que le cout de notre voiture augmente ce qui est vrai. Nous l'imputons à la facture d'essence, ce qui est déjà moins vrai et par simplification au prix de l'essence ce qui est en partie faux. Mais notre facture d’essence dépend de ces 4 paramètres, hors le prix est stable depuis 40 ans, nos distances augmente sans cesse, le poids explose et la vitesse commence enfin à baisser.

Pour réduire le cout du carburant, on peut:

  • baisser le prix de l'essence, 
  • le nombre de kilomètres parcourus, 
  • réduire le poids de la voiture (le covoiturage est une réduction du poids de la voiture), 
  • rouler plus doucement.

Le prix de l’essence, prix stable en légère hausse:
Le prix de l’essence est stable en € courant, (c'est à dire en € ramené au pouvoir d'achat), globalement l'essence ne coute pas plus cher depuis que je suis né en 73 ! Mais depuis 10 ans il augmente un peu, mais reste relativement stable.

 

prix_petrole_graph8.png

 

L-evolution-des-prix-du-petrole_large%25281%2529.gif

 

Distance: toujours plus !

La distance moyenne parcouru augmente régulièrement, on construit des maisons en périphérie, on éloigne toujours du lieu de travail. On habite en campagne pour s'éloigner de la ville.

voiture_total_km.jpg

 
Voir article sur les gilet jaunes:
https://journalidp.blogspot.com/2018/11/l-de-la-revolte-la-colere-l-du.html


Vitesse: réduire un peu , économise beaucoup !"conduire un peu moins vite, c’est beaucoup moins cher (et moins mortel). "
On a réduit la vitesse de 90 à 80 Km/h: C'est la mesure la plus simple et la plus écolo de ces 10 dernières années ! La consommation d'une voiture varie à partir de 60 Km/h selon la vitesse au cube. Ainsi réduire sa vitesse de 130 à 110 Km/h réduit sa consommation de 20 %.

"conduire moins vite, c’est moins cher. "L’éco-conduite permet de réduire de près de 15% sa consommation de carburant. 10Km/h en moins permet d’économiser 3 à 5 litres de carburant sur 500km"

consommation_voiture_vitesse.jpg

Sachant que 80 Km/h est la vitesse idéal à quand les autoroutes à 80, aller 90 KM/h comme au USA ! Là ou fait d'importantes économies et c'est plus simple, infiniment moins cher et plus efficaces que toutes les primes à la casse: on réconcilie écologie et économie du peuple, mais je me fâche avec beaucoup de monde et dans les bistrots ça hurle!

 

toto.JPG

 

consommation-d-essence-en-fonction-de-vitesse-et-rapport.png

En ville c'est un peu plus compliqué, le poids joue mais la vitesse aussi mais moins.

Réduire sa vitesse c'est faire moins de mort. Le choc est bien moins brutale (il évolue au carré de la vitesse) et la vision est meilleure.

violence_chocs.jpg

index.jpg

Il faut rappeler que la voiture fait dans le monde plus de mort que les guerres :

https://journalidp.blogspot.com/2016/09/la-voiture-tue-1000-fois-plus-que-les.html

Moralité 80 Km/h devrait être la vitesse maximale. Cela permettrait de construire des voiture plus petite sans dangers .....Il est à noter que faire rouler des grosses voitures avec des petites est fort dangereux, le poids maximal devrait être un critère de sécurité !

graphiqueBohlin.jpg

 Le poids de la voiture:

Toutes les voitures ont grossies, surtout les petites.
Comparez une Peugeot 205  de 1983 : 740 kg. La 207 née 23 ans plus tard : 1 150 à 1 280 kg !

 peugeot-205-gti-208-gti-ventes.jpg

 

La 208 et la 205 :
Le poids moyen des voitures a augmenté de 57 % en 50 ans. Il stagne depuis 10 ans, et les constructeurs se vantent de le faire baisser: l’obèse fait un peu gaffe a plus grossir ! Mais nous devons faire maigrir les voitures: Elles sont passées de 750 Kg a 1500 Kg alors que 250 Kg suffirait largement: nous pouvons faire maigrir une voiture par 6 à condition de rouler moins vite..; et que nous laissons pas rouler des 4*4 de 2 tonnes avec des voitures de 250 kg.

Mais revenons à la consommation due au poids, passer à 250 kg c'est presque comme faire du covoiturage à 6  ! Déjà faire maigrir nos voitures à 500 Kg serait simple, économique en carburant et aussi à l'achat.

A plus de 60 Km/h, c'est le frottement de l'air qui fait consommer (à la vitesse au cube, ainsi passer de 100 Km/h à 200 Km/h nécessite 8 fois plus d'énergie).

A moins de 60 Km/h, c'est surtout le poids. Surtout en ville où l'on freine souvent. Le freinage nous empêche de récupérer l’énergie du poids de la voiture. On consomme en freinant, ça c'est dur à comprendre, c'est de l'anti-breve de comptoir ! Sur une une route ou en autoroute, on arrive a récupérer l'énergie le poids de la voiture si on lève le pieds au lieu de freiner... C'est le frein qui consomme, répétez-le vous 10 fois:

C'est le frein qui consomme,
C'est le frein qui consomme,
C'est le frein qui consomme,
C'est le frein qui consomme,
C'est le frein qui consomme,
C'est le frein qui consomme,
C'est le frein qui consomme,
C'est le frein qui consomme,
C'est le frein qui consomme,
C'est le frein qui consomme,
C'est le frein qui consomme,      
    

....Si vous faites du vélo, vous comprendrez rapidement avec un vélo chargé ! En divisant par trois le poids de nos voitures, on pourrait facilement diminuer nos consommations par deux.

Mais tout cela m’amène a vous dire qu'une voiture est aussi un business, une signe fort de reconnaissance sociale, entretenue par les budgets de manipulation euh, publicité des constructeurs automobiles. On change trop souvent de voitures et on les payent de plus en plus cher:

 Exemple de pub pour voitures

 https://www.franceinter.fr/emissions/les-fausses-pubs/les-fausses-pubs-09-juin-2017

cover-r4x3w1000-5901bd7d15dbe-capture.jpg

 

Nos voitures sont plus grosses, plus chers, trop sophistiquées ce qui coute énormément cher en entretien ! Il faut un logiciel pour changer une roue sur certaine voiture !

Bref, si on veut diminuer le cout de nos factures de carburants, nous pouvons réclamer la baisse du prix de l'essence (difficile, vue la diminution de la ressources), ou baisser les distances (délicat pour ceux contraint par un urbanisme fou), la vitesse (très simple et évite des morts), acheter des voitures simples et légères et covoiturer !

 La réduction de la consommation de carburant suite à baisse de la vitesse réglementaire et du poids ferait plus que compenser la hausse du prix du pétrole due au taxes : le gouvernement réduirait la facture d'essence des français mais pas la facture de la voiture! Cette facture augmente globalement, car l'essence n'est pas tout: garage, contrôle technique, racket péage, taxe et surtout on roule plus ! On est pas sorti de l'auberge

8104812981_097dde85e5_z.jpg

 Moralité: le peuple a tort sur l'argumentaire (prix de l'essence) mais pas sur le fond (ça coute de plus en plus cher)! Surtout qu'on le taxe pour baisser les impôts des  riches et le gouvernement réponds mais je prends cela pour l'écologie, vaste fumisterie (sans parler du mépris de classe qui s'affiche à gauche et à droite sur une révolte populaire !

Moralité: doit 'on laisser l'urbanisme et le logement au main du privé et du libéralisme, ou planifier les lieux d'habitation et d'implantation des usines ? 

Doit on pas réduire nos vitesse et faire maigrir nos voitures ?
Poser la question est y répondre . 

Mais mème si on réduit notre vitesse et fait maigrir nos voitures , ce qui est simple, rapide et économique et indispensable, le problème en ville de la place occupée par nos voiture restera intact: elles prennent trop de place, plus d'espace que celui laissé à nos enfants et jardins. Enlever la voiture permettrait à la ville de respirer et de refroidir en été , mais on en parlera plus tard

sCvRIEd.gif

 

Allez on s'en jette une car on si on dit des conneries dans les bistrots on en dit moins que chez nos élites qui votent des rocades !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.