jean ganzhorn
Artisan dans l'énergie renouvelable, écrivailleur amateur
Abonné·e de Mediapart

62 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 janv. 2022

Dis papa c'était quoi, un glacier ?

Un petit souvenir, sur un être cher en train de disparaitre ici, nos glaciers. Les adieux sont glaciers, dans la sueur du monde qui se bouleverse... Le déni ou la célébration ne change pas leur destins, mais le déni tue plus profondément...

jean ganzhorn
Artisan dans l'énergie renouvelable, écrivailleur amateur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

ADIEU AUX GLACIERS pour la COP21 © José Pluki

Si j’étais une banque on m’aurait sauvée...Adieu Glacier !

Nous sommes contents il fait enfin froid, vraiment froid, un bon froid qui pique comme nous les aimons, nous montons au glacier blanc…

Nous montagnards, nous habitants de vallées de haute montagne, nous sommes venu dire adieu à un ami, que vous allez condamner.

Nous habitants du froid, nous aimons le blanc et la glace .

Hors celle-ci, fond toujours plus vite, même en novembre.

Ce mois de novembre fut du jamais vu, ici.

Nos neiges sont maintenant aussi éternelles que nous et notre civilisation.

Vous l’avez condamné, vous dans vos bureaux climatisés...

Vous qui pensez comme vos fauteuils, au lieu de pensez comme des pères et des mères, comme des adultes.

Vous qui trouvez 1000 milliards en une nuit pour sauver vos banques et vos rentiers.

Vous les pyromanes qui se présentent comme des pompiers.

Nous n’iront pas dans votre capital, elle manque de glace, de blanc et d’air pur pour nous, même si nous l’aimons aussi.

Surtout nous n’iront pas là bas pour pas vous voir, vous qui discutez pour trouver 100 milliards pour le climat alors que vous trouvez 60 milliards par mois pour la finance.

Cette finance sans limite qui a le culot de saluer le supplément d’argent qu’on lui accorde par une hausse d'indice, alors que cela nous rapproche juste du carnage.

Vos crimes climatiques se compte déjà des centaines de milliers de morts par an.

Les crimes à venir seront les pires de l’histoire.

Il est temps de déclarer l’état d’urgence climatique.

Pourtant les solutions existent, mais elles nécessitent de tout changer.

Et pour tout changer nous devons commencer par notre finance, nos banques , nos rentiers…..

Entre leur finance et l’avenir, il y en un de trop…..

Pour toutes ces raisons et aussi parce que nous aimons la beauté de ces paysages que vous condamnez , nous avons préféré aller voir quelqu’un d’autre, nous sommes allez voir un condamné, un vieil ami de 800 000 ans, plus vieux que notre espèce d’homme deux fois sages (sic).

Ce vieil ami est parti pour une agonie de quelques dizaines d’années….

Nous sommes allés lui dire adieu et marquer de rouge dans la neige:

Si j’étais une banque on m’aurait sauvé

https://www.facebook.com/adieuglacier05/

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique Latine
Au Mexique, Pérou, Chili, en Argentine, Bolivie, Colombie, peut-être au Brésil... Et des défis immenses
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon
Journal — États-Unis
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal — Parlement
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
Cour Suprême : femme, débrouille-toi !
Décision mal-historique de la Cour Suprême états-unienne d’abroger la loi Roe vs. Wade de 1973 qui décriminalisait l’avortement. Décision de la droite religieuse et conservatrice qui ne reconnaît plus de libre arbitre à la femme.
par esther heboyan
Billet de blog
L'avortement fait partie de la sexualité hétéro
Quand j'ai commencé à avoir des relations sexuelles avec mes petits copains, j'avais la trouille de tomber enceinte. Ma mère a toujours dépeint le fait d'avorter comme une épreuve terrible dont les femmes ne se remettent pas.
par Nina Innana
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu
Billet de blog
Droit à l’avortement: aux États-Unis, la Cour Suprême renverse Roe v. Wade
La Cour Suprême s’engage dans la révolution conservatrice. Après la décision d'hier libéralisant le port d’armes, aujourd'hui, elle décide d'en finir avec le droit à l'avortement. Laisser la décision aux États, c’est encourager l’activisme de groupes de pression réactionnaires financés par des milliardaires évangéliques ou trumpistes. Que se passera-t-il aux élections de mi-mandat ?
par Eric Fassin