Le Drame samplé par Den Sorte Skole

Comme je cherchais à acquérir (c'est fait) un exemplaire physique de Never Better de P.O.S., un groupe de rap politique de Minneapolis qui a réalisé un superbe travail graphique de sa pochette CD, je tombai sur le site Discogs et tapai "Un Drame Musical Instantané" pendant que j'y étais... Surprise de trouver un coffret de trois vinyles dont j'ignorais l'existence avec des samples du Drame sur deux morceaux ! Le duo danois Den Sorte Skole composé de Simon Dokkedal et Martin Højland fait un travail de compilation extraordinaire, revendiquant par ailleurs des concerts plutôt que du DJ'ing. Pour le morceau Overnite ils ont samplé les couteaux de notre Pas de cadeau publié en 1981 sur le label De Qualité sous la forme d'une compilation intitulée 18 surprises pour Noël (dont nos exemplaires numérotés étaient ornés de la trace d'une main sanglante au recto de la pochette)...

Cliquez sur les 2 titres pour les écouter :

Pas de cadeau (Un Drame Musical Instantané, 2'19, 1981)

Overnite (Den Sorte Skole, 4'41, 2013)

Sur ce morceau, en plus de notre attirail de boucher aiguisé pour la fête des confiseurs qui leur sert de rythmique et que l'on retrouve également sur le mix Cervello, Den Sorte Skole a samplé Malvina Reynolds (Overtime), Guilherme Lamounier (Freedom), Waldjinah & Orkes Bintang Surakarta (Bawa Asmarandana Pamitan / Gesang), Simon Boswell (Maggots), Conrad Schnitzler (Afghanistan), Les Amazones De Guinée (Samba), Munir Bashir (Du'a - Invocation), Galapagos Duck (Removalists Suite A. In The Making), Les Baxter (Hot Wind), Roky Erickson And The Aliens (I Walked With A Zombie), Stained Glass (Fahrenheit), Jimmy Hughes (It Was Nice), Blo (Miss Sagit), Abner Jay (I Wanna Job), Old Regular Baptists (I Am A Poor Pilgrim Of Sorrow), Shankar Jaikishan (Tere Bina Aag Yeh Chandi). À cette écoute et à la lecture de cette liste on comprend pourquoi leur compilation comprend des milliers de confetti issus de 250 vieux vinyles venus de 51 pays sur 6 continents, rassemblés pour cette Lektion III.

Den Sorte Skole - Formula © Den Sorte Skole
Comme on peut l'imaginer, les Danois de Den Sorte Skole ne se sont pas embarrassés de nous demander notre avis ni de payer les droits des milliers de samples récupérés ici et là. La tracklist est impressionnante. Aussi vous ne trouverez pas leur coffret sur iTunes, Deezer ou Spotify. Il est donné en téléchargement gratuit sur leur site (donation possible à la discrétion de l'usager), à moins que vous ne préféreriez l'avoir en dur pour 25 euros avec un livret de 40 pages qui détaille scrupuleusement les origines de chaque emprunt*. Pour que la sauce prenne il faut synchroniser les platines rythmiquement, faire coïncider les tonalités et structurer les morceaux en mixant toutes ces musiques, voix de toutes origines, extraits sonores, field recordings, etc. Le résultat qui leur a pris deux ans et demi de travail est une re-création particulièrement réussie, un voyage extraordinaire transcontinental, transgenre, une réappropriation de l'histoire de la musique comme un jeu de cartes battu, mille-feuilles finalement réduit à un unique microsillon qui tourne sur la platine pour le plaisir de la découverte, chansons sans frontières qui me donnent envie d'écouter aussitôt la première leçon publiée en 2006 (plutôt hip-hop) et la seconde en 2008 (déjà plus dramatique), toutes deux épuisées en LP ou CD.

→ Den Sorte Skole, Lektion III (le plus varié et le plus universel des trois !), Not On Label (Den Sorte Skole Self-released), 3 vinyles 30cm, édition limitée, 2e tirage, Danemark

* P.S. (extrait du livret) : Overtime kicks off with knives and an acoustic guitar dancing a dark ominous dance. It’s the sound of blades of steel sliding against each other. Usually not a very pleasing sound, but here it becomes an efficient rhythmical tool. The sample is taken from the 1981 piece “Pas De Cadeau” from the French musical collective Un Drame Musicale Instantané. Founded in 1976 by Jean-Jaques Birgé, Bernard Vitet and Francis Gorgé and focusing on collective creation and on constant renewal of the concert form. They have mixed acoustic and electronic instruments, some of them homemade, such as a huge balafon using frying pans and flower pots as a keyboard, a trumpet made of reed, plexiglass flutes, a fire organ and of course knives. Gorgé left the outfit in 1992, but Vitet and Birgé are still fully operational as a duo working with a great number of collaborators.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.