Mon remix de Controlled Bleeding

Ce n'est pas tous les jours que je me remets au rock ! Il devrait y avoir une suite puisque Paul Lemos m'a demandé de rejoindre le groupe new-yorkais Controlled Bleeding pour leur prochain album. En attendant voici "Driving Through Darkness Lights Off", mon remix sorti sur "Carving Songs", réminiscence de Sniper Allée quand nous roulions pied au plancher sans lumière à Sarajevo...

© jjbirge
Il y a exactement un an, Paul Lemos du groupe new-yorkais Controlled Bleeding me demandait d'enregistrer un remix d'un des titres de leur précédent album Larva Lumps and Baby Bumps. J'avais évoqué nos aventures communes dans les années 80 avec les compilations Dry Lungs auxquelles avait participé Un Drame Musical Instantané, et raconté comment j'avais composé ma propre version de Driving Through Darkness. Depuis, Paul m'a demandé d'intégrer le groupe pour leur prochain album. En attendant, est donc sorti Carving Songs, un double album vinyle et double CD avec une vingtaine de contributeurs dont Hélène Sage, Merzbow, Justin K. Broadrick (Godflesh), Monolake, Crowhurst, Ramleh, Child Bite, Weasel Walter (Lydia Lunch Retrovirus) !

Ce n'est pas tous les jours que je me remets au rock ! Voici donc ma participation à l'entreprise, intitulée Driving Through Darkness Lights Off. Mon interprétation fait référence aux trajets traumatisants que je devais faire chaque soir à Sarajevo pendant le siège de la ville martyre fin 1993. La camionnette filait tous feux éteints sur Sniper Allée pour ne pas être touchée par les balles des Tchetniks qui nous prenaient pour cible tandis que nous emportions à l'immeuble de la Télévision le film que j'avais réalisé dans la journée. Je tournais le matin, montais l'après-midi, mais il fallait encore l'envoyer chaque soir par satellite aux États Unis pour qu'il soit diffusé avant les actualités de 20 heures sur la BBC et dans les autres pays d'Europe. Le chauffeur, pied au plancher, donnait un petit coup de phares toutes les trente secondes pour s'assurer que nous étions bien sur la route. De cette équipée épouvantable j'ai tiré le film Le sniper qui a fait le tour du monde et j'espère toujours que la série complète de Sarajevo, a Street Under Siege sera un jour édité en DVD...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.