Joel Chadabe, la musique électronique en deuil

Ma rubrique nécrologique s'éteindra en tout cas avec moi. Je ne suis pas pressé, mais la perspective est biologiquement inéluctable. Cette fois j'apprends la disparition, le 2 mai, de Joel Chadabe, compositeur et enseignant à NYU, à qui l'on doit, avec David Zicarelli, le logiciel de composition aléatoire M. Il fonda l'Electronic Music Foundation (EMF)...

joel-chadabe
Ma rubrique nécrologique s'éteindra en tout cas avec moi. Je ne suis pas pressé, mais la perspective est biologiquement inéluctable. Cette fois j'apprends la disparition, le 2 mai, de Joel Chadabe que m'avait présenté Pierre Lavoie. Avec Francis Gorgé nous avions adoré son logiciel de composition aléatoire M (passé à Cycling ’74, lui-même semble-t-il intégré à Max) qu'il avait inventé avec David Zicarelli. Ce genre d'outil, simple à utiliser et plein de ressources, disparaît souvent au profit d'usines à gaz. Francis me rappelle que l'introduction à Jeune fille qui tombe... tombe d'Un drame musical instantané, publié en CD sur le label in situ, fut composé avec M... Joel avait fondé à New York l'Electronic Music Foundation (EMF) qui un temps distribua les disques GRRR sur la côte est des États Unis. Il composait et enseignait la musique électronique à NYU. Spécialiste du Kyma, il avait aussi acheté le premier Synclavier. C'était un homme charmant et généreux.
Article détaillé sur CDM

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.