Les nouvellles couleurs du Tintinnabulum de Sacha Gattino

Sacha Gattino a tout cassé. Pour enregistrer ses pièces de studio, le Géo Trouvetout du son avait mis des mois à composer un set de percussions savant avec micros perchés et commandes au pied. Son nouveau système devenu mobile, il pourra repartir en concert lorsqu'on nous permettra de sortir de cet emprisonnement absurde...

acoustique-sachagattino2021
Sacha Gattino a tout cassé. Pour enregistrer ses pièces de studio, le Géo Trouvetout du son avait mis des mois à composer un set de percussions savant avec micros perchés et commandes au pied. Sa batterie de cuisine sonore étant indéplaçable en l'état, il a tout remis à plat dans son Studio Tintannabulum. Son nouveau système (voir plus bas La combinatoire à combines) devenu mobile, il pourra repartir en concert lorsqu'on nous permettra de sortir de cet emprisonnement absurde. Entre temps, Sacha a réalisé quelques petites vidéos extrêmement savoureuses. Si les parfums et les goûts pouvaient voyager sur le Net il est certain qu'en fin cuisinier ce perfectionniste en ajouterait à ses mini-installations spectaculaires.

Vertige des hauteurs #1 © Sacha Gattino
Ses merveilleuses miniatures théâtralisées sont visibles et écoutables sur Vimeo ou directement sur son site qui, par ailleurs, recèle nombreux liens et informations indispensables aux curieux. Savourez donc :
Dans ma bouche
Techno très en forme de vanité,
Demi-sphères sur mousse, Demi-sphères (culbutophone)
et Sphères
À l'étouffée
et À l'étouffée - napping,
Déguisement 1, séquences 1-2, 3-4
et 5-6

À L'ÉTOUFFÉE (séquence 1) © Sacha Gattino
Last, but not least, La combinatoire à combines pour laquelle il a minutieusement échantillonné 92 de ses instruments fabuleux. Il les joue ainsi au clavier avec un système aléatoire offrant des surprises à l'improvisateur. Il les traite alors en temps réel, renouvelant l'expérience à chaque représentation. Ce nouveau set de voyage comprend également un mbira électroacoustique préparé (sorte d'immense sanza), des timbres d'horloge, un manche à cordes, deux cymbales, de petites percussions, des guimbardes, un harmonica...

La combinatoire à combines (détails #1) © Sacha Gattino
J'ai plusieurs fois évoqué Sacha Gattino dans cette colonne, car nous avons souvent collaboré pour des projets artistiques comme avec le plasticien Nicolas Clauss ou le trio El Strøm avec la chanteuse danoise Birgitte Lyregaard en concert ou pour le disque de chansons Long Time No Sea que j'aime énormément, ou des commandes pour des expositions à la Cité des Sciences et de l'Industrie (Jeu vidéo, Darwin l'original, Effets spéciaux, crevez l'écran !), des jeux sur tablette (Balloon, La Maison Fantôme), des projets d'architecture, des films (Gais Gay Games), etc. Pour mon Centenaire, c'est aussi à lui que j'avais commandé mon Tombeau !

Techno très en forme de vanité © Sacha Gattino
Allez faire un tour sur son site et délectez-vous de ces courtes vidéos, petit théâtre où les marionnettes sont des instruments de musique...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.