Sounds of Brelok par les Space Galvachers

Le trio des Space Galvachers a beau être composé d'un violoniste, Clément Janinet, d'un violoncelliste, Clément Petit, et d'un percussionniste, Benjamin Flament, il sonne comme un gros gamelan moderne ou un orchestre symphonique ! Certaines pièces nous entraînent sur des chemins de terre sans âge, des paysages inattendus...

capture-d-e-cran-2020-10-18-a-13-33-28
Les disques où je ne reconnais pas le timbre habituel des instruments m'ont toujours emballé. Le trio des Space Galvachers a beau être composé d'un violoniste, Clément Janinet (O.U.R.S., La litanie des cimes), d'un violoncelliste, Clément Petit (entendu avec Blick Bassy) et d'un de mes percussionnistes préférés, Benjamin Flament (découvert chez Sylvain Rifflet), il sonne comme un gros gamelan moderne ou un orchestre symphonique ! Certaines pièces nous entraînent pourtant sur des chemins de terre sans âge. L'écoute du CD m'a rappelé un épisode de mon voyage au Népal, une mélopée incroyable jouée à l'archet par un vieillard au bord d'une route déserte que j'aurais rêvé d'enregistrer. À d'autres moments la transe électronique nous fait danser et rebondir. Les "préparations" des instruments sont savantes et leur traitement électroacoustique parfaitement maîtrisé. Si certaines pièces semblent écrites, d'autres improvisées, cela n'a aucune importance. Qui se soucie du temps entre la conception et l'interprétation ? Nous sommes sans cesse dans l'instant, dans l'instant des musiciens qui nous font arpenter des paysages inattendus.

Space Galvachers, Sounds of Brelok, CD Green Lab Records, à paraître le 1er novembre 2020

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.