HOMMAGE ou INSTRUMENTALISATION ?

Faute d'avoir pu empêcher des échecs dans la conduite d'opérations de sécurité, depuis Charlie à la libération des otages, en passant par le Bataclan, Nice et Trèbes, la population est appelée à manifester son unité républicaine dans l'émotion, sans que nous soient données les raisons de ces événements : qu'est-ce qui n'a pas marché dans la prévention, la décision, l'exécution ?

CE JOUR VOUS VENEZ D'ASSISTER À UNE COPRODUCTION D'UN GRAND SPECTACLE, du service de Communication de l'Élysée et du Service Cinématographique des Armées.

 Le discours dont on ne connaît pas les auteurs a été récité voire déclamé par un acteur sur scène, la Créature des « Prédateurs Financiers & Spéculateurs Bancaires », qui joue son rôle de Président légal mais peut-être illégitime [élu par 41,63 % du corps électoral].

Performance d'Acteur pas très convaincant dans la peau du personnage qu'il est censé incarner ...

Conservez et examinez attentivement les images de ce spectacle et le texte du discours. Vous pourrez en apprécier la précision des détails dans les prises de vue, dans la composition du texte, dans la hiérarchie des mots et de leur place dans la phrase.

Vous pourrez y déceler le sens subliminal des éléments du décor, de la mise en scène de cet « Hommage » qui, traduit de la « novlangue », peut se traduire par « récupération, instrumentalisation » d'un événement.

Vous pourrez peut-être comprendre aussi pourquoi a été prise la décision de cette opération « hic et nunc » [ici et maintenant] dans un contexte politique de campagne électorale.

Vous pourrez y déceler aussi la décomposition de la « démocratie », l'abaissement de la « république », et la promotion d'un personnage par lui même associé aux représentants de la « Caste » au pouvoir.

Vous pourrez également interpréter la gestuelle des membres des familles des deux victimes qui dit ce qu'ils ne peuvent pas dire.

Tout cela à L'IMAGE du CHAOS APOCALYPTIQUE qui nous SUBMERGE.

« Tricherie, Mensonge, Corruption(s), Cynisme et Bonne Conscience » ne sont pas les principes de la République.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.