Les valeurs de « Les Républicains » pour les nuls

Voyant ce que le peuple est capable de faire en politique, par exemple de suivre les choix suggérés par des factions organisées autour d’un système de préservation d’avantages, je me suis souvent demandé s’il était pertinent d’être « démocrate ». De la même manière, le mot « république » peut-il représenter aujourd’hui l’identification de la chose commune ? L’appropriation du nom « républicain » m’a conduit à chercher des réponses sur le site promotionnel. Le valez-vous bien ? Voici les valeurs de « Les Républicains » lues pour vous.

L’anaphore, dans le style Hollande, préside sur le site « Les Républicains »

Le discours est de type hypnotique. Pour obtenir ce résultat, l’anaphore préside à la présentation des valeurs de « Les Républicains », tel un hommage à François Hollande (cf. débat télévisé opposant les 2 candidats en 2012). Le décompte lui-même pourrait être significatif. Le mot « Républicain »est utilisé 20 fois et commence 13 des 15 injonctions de la page. Hollande avait tenu deux fois de plus avec les 15 « Moi, président » à la suite.

L’influençabilité à l’épreuve sur les réseaux sociaux

Illustration d'une opération hypnotique de la logique.

Illustration d’une opération hypnotique de la logique.

En combien de temps croyez-vous résister à un système logique absurde ?

Sur le réseau social Linkdin, j’observe qu’il n’y a aucune réponse logique à cette suite. Les répondants proposent 81, 36, 18, 64, 256…

Pourtant, ce qui est flagrant, c’est que les deux lignes de départ servent à conditionner le lecteur sur une représentation fausse du système de calcul, en se fondant sur l’idée de « sortir du cadre pour être créatif ». Il s’agit d’entraîner incidemment vers l’absurde. Le test est concluant. C’est le même mécanisme qui est utilisé avec les « valeurs » du groupement politique « Les Républicains ». Notez bien que sur l’exemple de la suite citée, sur plus de 500 répondants, je n’ai trouvé qu’une seule réponse revenant à la règle logique donnant comme résultat 1089. Même après avoir dénoncé le mécanisme, les répondants continuent d’affluer pour répondre « en dehors du cadre »… alors même que ce n’est pas une preuve de créativité, mais d’influençabilité.

Décodeur général : La république des loups

Pour aller vite, voici une restitution de sens de l’ensemble du texte. Un total de huit mots représente les « valeurs » de « Les Républicains ». L’éthique n’a pas inspiré les rédacteurs. Dans leur vocable, le mot « valeur » glisse de l’ordre moral à la spéculation financière. Le discours flatte l’égo de ceux qui lisent l’actualité dans la bulletin mondain de la « high society ». Un « le républicain » est présenté comme un « self made made », dont la réussite est une affaire personnelle. Sa motivation est notamment de ne rien devoir à personne. Il aspire à la réussite. Il travaille et ne compte que sur lui et doit pouvoir en retirer un mérite exclusif. Il vit dans un monde d’adversité et ne connaît pas la signification de ce qu’est l’altérité ou la solidarité. 

- Liberté - Travail - Laïcité - Justice - Progrès - Responsabilité - Mérite - Autorité - Lire la suite =>

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.