Jean-Louis Lascoux
Fondateur de la Profession de Médiateur, auteur, rédacteur
Abonné·e de Mediapart

56 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 juil. 2020

Jean-Louis Lascoux
Fondateur de la Profession de Médiateur, auteur, rédacteur
Abonné·e de Mediapart

Faut-il abandonner sa liberté au nom d'un discours sur un virus ?

Faut-il faire un recours administratif contre le port obligatoire d'un masque ?

Jean-Louis Lascoux
Fondateur de la Profession de Médiateur, auteur, rédacteur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La mesure rendant le masque obligatoire me semble une atteinte au respect de la vie privée, soit la protection de mon bien être (art. 12 de Déclaration universelle des Droits de l'Homme de 1948, art. 8 de la Convention européenne des Droits de l'Homme et art. 17 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques).

Le masque est un instrument utilisé dans l'environnement de la santé. Il est devenu un produit commercial qui a fait l'objet d'une surproduction dans un contexte de panique politique et de surmediatisation d'un problème viral dont les conséquences graves ne concernent qu'une partie de la population (l'âge médian au décès des cas Covid-19 en France est de 84 ans). Santé Publique France a indiqué que 3 décès sont survenus chez des enfants de moins de 18 ans. 2 présentaient des comorbidités sous-jacentes ; le 3ème enfant présentait un tableau clinique complexe avec de multiples surinfections bactériennes.

Le port du masque me semble une atteinte à la liberté de jouir de l'existence, en violent l'intimité de chacun, par l'usage de la peur alors que l'on sait que les risques sont mineurs.

Le vocabulaire utilisé par le gouvernement ne doit pas être pris comme constitutif de vérité. Les contradictions dans les déclarations ne peuvent constituer des arguments justifiant désormais une mesure pseudo-sanitaire doublée d'une sanction pénale (amende de 135€ et plus si police indisposée qui pourra ajouter rébellion)...

Il convient de bien constater que ce n'est pas une mesure inspirée par une problématique sanitaire, puisque le décret prévoit que par exemple pour des spectacles "l'organisateur peut décider de rendre obligatoire le port du masque". C'est donc arbitraire, au bon vouloir d'une personne qui n'a pas plus de compétence en contamination virale qu'un mulot n'en a en informatique.

Je vous renvoie donc à ma question initiale...

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
Le jour où le post-fascisme a pris le pouvoir en Italie
Le parti de Giorgia Meloni a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre. La coalition de droite devrait obtenir une majorité absolue au Parlement. Le résultat de décennies de confusionnisme et de banalisation du fascisme dans lesquels se sont fourvoyés tous les mouvements politiques de la péninsule.
par Ellen Salvi
Journal — Europe
« La droite fasciste n’a jamais disparu de la société italienne »
L’historienne Stéfanie Prezioso explique ce qui a rendu probable l’accès d’une post-fasciste à la tête du gouvernement italien. De Berlusconi en « docteur Frankenstein » au confusionnisme propagé par le Mouvement Cinq Étoiles, en passant par le drame des gauches, elle revient sur plusieurs décennies qui ont préparé le pire.
par Fabien Escalona
Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Parc éolien offshore en mer d’Oléron : le gouvernement persiste
Après un débat public très critique, une décision ministérielle publiée le 29 juillet 2022 au Journal officiel confirme la réalisation d’un parc éolien posé en Sud-Atlantique, au large de l’île d’Oléron. Malgré son éloignement des côtes, sa localisation dans le périmètre d’une zone « Natura 2000 » de protection des oiseaux ne permet pas de dissiper les inquiétudes.
par Laurent BORDEREAUX
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste